Nous, on ne dit rien, on est pas spécialistes .. mais on sait les nazis qui donnaient des bonbons poisonnés aux petits enfants qui voyageaient tout seul dans le crain.

Ainsi, comme on a pas trop le goût des rixes – on ne fait que citer M. Faurisson :

… c’était le massacre ou l’extermination par la FAIM. Comment peut-on en conclure qu’il savait donc l’existence d’une extermination (forcément planifiée) par le gaz dans des chambres à gaz situées dans trois camps situés, l’un en Bavière, le deuxième en Silésie et le troisième au nord-est de la Pologne ?

JE PASSE ICI SUR LE FAIT qu’après la guerre on a cherché à nous faire croire aux gazages homicides de Dachau et qu’à partir de 1960 on nous a expressément fait savoir que nul n’avait été gazé dans ce camp. JE PASSE SUR LE FAIT qu’à Auschwitz on n’a trouvé aucune preuve de gazage homicide

(Robert Jan van Pelt : nous n’avons aucune preuve matérielle de ce que nous savons (1) ). JE PASSE SUR LE FAIT que, conformément à l’article 21 du Statut du Tribunal militaire international (TMI) de Nuremberg, les rapports des Nations unies sur les crimes de guerre allemands avaient valeur de preuves authentiques et qu’à ce titre le document PS-3311 avait valeur de preuve authentique, lui qui affirmait l’existence et l’emploi à Treblinka non de chambres à gaz homicides mais de CHAMBRES A VAPEUR HOMICIDES ; la « PRAVDA » (la Vérité), elle, affirmait qu’à Auschwitz les victimes étaient TUÉES A L’ÉLECTRICITÉ et que, tombant sur un tapis roulant, elles étaient conduites au sommet d’un haut-fourneau pour y être brûlées. JE PASSE SUR LE FAIT qu’en 70 ans aucun tribunal n’a fourni d’expertise médico-légale concluant à l’existence et au fonctionnement d’une seule chambre à gaz homicide dans toute l’Europe, la première et seule expertise ayant conclu négativement (dans le cas du Struthof, le 1er décembre 1945). [..]

La suite ici, sur internet-general.info

(1) En espérant que la phrase de Robert Jan van Pelt est bien traduite : « nous n’avons aucune preuve matérielle de ce que nous savons » phrase qui est légèrement tordue : car // si nous n’avons aucune preuve – en conséquence, nous ne savons pas 😉 mais passons – on comprend malgré tout, le fond.

                             - o -

On a l’impression que cette histoire continue à prendre l’eau, non ? N’empêche que nous, je le rappelle : nous, ici – on est convaincu que bien plus de 6.000.000,0 juifs ont été chambre-à-gazé avant d’être montés et jetés dans des cheminées encore un peu vivants.
7.500.000 milliards – très exactement, si on ajoute le 1,5 du père Desbois spécialiste en ça, lui – bien plus que Roro.

Merci du lien @Blh.

4 réponses à “Nous, on ne dit rien, on est pas spécialistes .. mais on sait les nazis qui donnaient des bonbons poisonnés aux petits enfants qui voyageaient tout seul dans le crain.

  1. déjà qu’ en 14-18 , les nazis qu’ étaient pas encore nazis mais presque , coupaient les mains des petits nenfants en Belgique ! plus rien ne nous étonne ! .. pour ce qui est des preuves faut pas chercher la petite bête immonde , le Tribunal n’ étant pas tenu à la charge de la preuve .. du moment que les faits sont avérés , y’ a pas à chercher comment ça a été possible … pisque ça a été ! voilà , circulez y’ aryen à voir ! Pour ceusses qu’ auraient pas encore compris ? défense d’ en rire ! 😀

    • fut lire et relire les jugements de Nuremberg, en particulier les articles 19 et 21…

      Article 19

      Le Tribunal ne sera pas lié par les règles techniques relatives à l’administration des preuves. Il adoptera et appliquera autant que possible une procédure rapide et non formaliste et admettra tout moyen qu’il estimera avoir une valeur probante.

      Article 21

      Le Tribunal n’exigera pas que soit rapportée la preuve de faits de notoriété publique, mais les tiendra pour acquis. Il considérera également comme preuves authentiques les documents et rapports officiels des Gouvernements des Nations Unies, y compris ceux dressés par les Commissions établies dans les divers pays alliés pour les enquêtes sur les crimes de guerre, ainsi que les procès-verbaux des audiences et les décisions des tribunaux militaires ou autres tribunaux de l’une quelconque des Nations Unies.

      ===
      La première phrase de l’article 21 fait peur…

      En plus, il y a eu une mauvaise traduction dans le 19 : il faut lire : …une procédure expéditive… »
      ===
      faut aller lire ce qu’il se passe à Moirans, Aiton, Montargis, articles de Eloïse Gloria et Marie Delarue du bld Voltaire : en gros, la police a reçu l’ordre de ne RIEN faire.

  2. « l’ordre de ne RIEN faire » … manifestement ! d’ où une situation de chaos « contrôlé » .. gageons que si des « nationalistes » faisaient 1/100è du bordel , les ordres seraient donnés de tirer ! bicoze « la république en danger » blablabla !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s