La girouette Recep Tayyip

je suis5

Erdogan s’en prend aux organisateurs de la flottille pour Gaza

Peu après que le cabinet de sécurité israélien a approuvé l’accord de réconciliation avec la Turquie mercredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est pris à l’association qui avait organisé la flottille pour Gaza en mai 2010. Des commandos israéliens avaient tué 10 militants turcs, provoquant une crise entre « Tel-Aviv » et Ankara…

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=312167&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=35&s1=1

A l’époque de la flottille, ce faux-cul avait houspillé l’Etat des Juifs mais les temps changent et on ne mord pas allah main des archentiers juifs quand ils « donnent ».

Faire confiance à un turc remarques ~~ c’est comme faire confiance à un juif (1) – la preuve :

[..] Pour prix de son ralliement, Erdogan n’a obtenu qu’une indemnisation financière des familles des dix victimes du « Mavi Marmara ». Quand on pense aux diatribes proférées par Ankara contre la « barbarie israélienne » depuis 2010, on peut dire qu’Israël s’en tire à bon compte [..]

Soudain frappée d’inanité, la rhétorique vengeresse d’Ankara contre l’occupant s’est miraculeusement transformée en son contraire. Finis les anathèmes où Erdogan s’étranglait d’indignation devant les crimes sionistes ! On les remplace désormais par des discours lénifiants sur la paix et la coopération.

Mais surtout, place au business ! A Rome, on n’a pas manqué de faire miroiter les perspectives radieuses offertes par les gisements de gaz situés en Méditerranée orientale, dans les eaux territoriales de la Palestine occupée, et dont Israël entend bien s’approprier l’énorme potentiel (2). Afin d’assurer à cette production gazière des débouchés européens générateurs de profits vertigineux, la Turquie constitue alors une porte d’entrée incontournable, d’autant que sa rupture avec la Russie l’a elle-même privée de sa source d’approvisionnement habituelle [..]

Car lors des négociations, la Turquie a effectivement demandé en guise de contrepartie la levée du blocus israélien de Gaza. Accréditant cette fable destinée à faire avaler aux Palestiniens la pilule de la normalisation avec l’occupant, elle a centré sa communication sur cette dimension du futur accord. Mais lorsque le partenaire israélien l’a pulvérisée en plein vol dans la phase finale des négociations, la Turquie s’est pliée au diktat.

C’est dans cette séquence qu’est intervenue la direction du Hamas. Elle n’a sans doute jamais cru à cette chimère. Mais il lui fallait donner le change pour ne pas froisser un protecteur turc vers lequel l’affinité idéologique et la crainte de son isolement l’ont poussée depuis la rupture avec Damas. Au sein de l’organisation palestinienne, la tendance au compromis a pris le dessus sur la tendance d’inspiration iranienne, rétive à des intrigues dont le bénéfice pour la résistance est inexistant. Tranchant dans le vif depuis Doha, Khaled Mechaal a finalement fait part de sa compréhension pour la politique turque et le Hamas a fait son deuil d’une levée du blocus.

[Ndr -Sans rire : ]

Faute d’avoir pu obtenir l’essentiel, Ankara a cependant promis la mise en place d’un dispositif qui constitue la seule nouveauté de l’accord israélo-turc. La Turquie financerait à Gaza la construction d’un port, d’un hôpital et d’une centrale électrique, et elle acheminerait une aide humanitaire massive via le port israélien d’Ashdod. Impuissante à faire lever le blocus sioniste, elle offrirait ainsi, sous le contrôle de l’occupant, des compensations matérielles aux Palestiniens de Gaza. Evidemment, cette initiative en faveur de la population civile se paierait d’une injonction faite à la résistance armée de suspendre ses opérations. Dans un processus qui ressemble à des accords d’Oslo en miniature, la Turquie se proposerait-elle d’amadouer le Hamas, comme les puissances occidentales ont fini par domestiquer l’OLP ?

Par Bruno Guigue : [..] dont « Aux origines du conflit israélo-arabe, L’invisible remords de l’Occident, L’Harmattan, 2002 ».

Source : Arrêt Sur Info

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=312145&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=35&s1=1

La meilleure de la semaine, non ?

Je fais semblant de te construire un port et dans ton dos, je te vole ton pétrole – comme je t’ai tout volé.
Que le Hamas tombe dans la combine me semble des plus hasardeux 😦

« Même pas mal » non plus :

Washington appelle Téhéran à rompre avec le Hezbollah

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=312156&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1

.. là, c’est pas sûr non plus.

(1) Un juif honnête, c’est un juif anti-sionistes genre Netureil Karta.. de mes potes.

(2) On se rappelle que les judéo-sionistes convoitent le fleuve Litani pour alimenter les piscines juives pendant qu’ils interdisent aux pals de creuser des puits CHEZ EUX, en Palestine occupée.. que les rats ont même volé DE LA TERRE, par camions, au sud Liban !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s