Archives de Catégorie: cine

Mauvais témoin

Là, je viens de revoir Maigret et l’Ombre Chinoise..

avec Christine Boisson « Germaine Martin », Estelle Skornik « Nine Moinard »
Josiane Stoléru « Mathilde », Sylvie Flepp « madame Boursier », Valentine Varela « Madeleine Dormoy-Boyer ».

La maîtresse du mec est une fabulous comédienne, quand elle drague Crémer, on y croirai.. une nypho top qualité si tu veux. Elle est d’une surprenante douceur.. d’une excellente comédienne.

Mais : tiens toi bien // il y a leurs âges, bien sûr, n’empêche que je suis infichu – en demandant les photos au webb de retrouver son visage.
Infichus de mettre un nom sur cette poule dans ce Crémer. Peut-être Valentine Varela mais je n’en suis pas certain.. Estelle Skornik ??

Comme quoi – en supposant que la moyenne soit aussi peu physionomiste que moi.. suffit d’une perruque pour passer – à nos yeux incognito / incognita en l’occurrence.

Alors – en matière de justice, quand un mec se fait électriser aux US, sur UN SEUL témoignage visuel, Jean reste pantois ou au moins coi, quoi.

Pour exemple – question témoignage, vois cette perle (pour moi 😉 ) de Ashley Judd dans ce film extra « Le Voyeur/Eye of the Beholder » (curieux fantastique/SF) où – changeant seulement de perruque blonde pour noire devient méconnaissable!

– Vous l’avez vu ce type qui m’a passé la bague au doigt.. de quoi avait-il l’air?
– Bein.. genre représentant de commerce.

.. laisses choir, tu peux pas comprendre si tu ne l’as malheureusement pas vu. D’ailleurs, si c’est le cas, en plus moins, tu n’es plus mon copain.

Pellicule magique où une trucideuse en série et son « ange gardien » voient leurs chemins se croiser.

[Tags Keyords Eye of Beholder – musique : « I Wish You Love » – Chrissie Hynde]

Tu vas rire étoile jaune : une URL fachisse ou anti-sémitique.. vas savoir !?

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Jewish_actors

Ou alors, c’est une liste façon Schindler des acteurs de qualité supérieure élevés sous la mère ?

Et comme ça.. si tu te poses la question de Lino Ventura ou de Jean Babin ##
ou de Funeste ..

Celle que j’ai cité précédemment .. il manque la dame qui crie en français – pas en yédische : « Siiiiiiîîiilense !! El va dansir rabbitte Yakoubbe ! »

Bon : comme tu sais, je nez rien contre, tout contre les vieilles juives mais quand même :

Je pensais être tousseul ..

à m’extasier devant les deux yeux.. le regard de cette Lizzie Brocheré que tu vois dans Maigret, l’Etoile du Nord,

eh bien : NON, je ne suis pas le seul.. ya bien une vingtaine de concurrents qui aussi l’ont remarquée. Et puis : le Maigret – vu sa popularité y se déplace certainement pas pourien.

Tu n’imagines pas combien mon érotomanie est décutte ! mise à mâle !

Je pense que tu ne me crois pas .. bein regarde cet exemple :

Bon – dans l’Etoile du Nord, yapa que ses yeux.. ya le reste aussi

Je n’en mets pas de petite animation (@Pakunta râlerait encore. C’est un râleur de naissance – pour preuve : taka aller sur son blog!), pas d’image (bien que tu imagines) mais il y a une séquence torride où elle menace Maigret de la Police des Polices car il veut qu’elle retrousse sa robe !

Enfin – bref, tu verras à la prochaine rediff. // ça doit bien faire la 5ème ces six derniers mois.. c’est ainsi que je la connais par cœur la Lizzie; ou alors, sur un site de streaming (1).

Tu peux aussi la voir sous toutes les coutures.. mais pas en fouillant via gougle qui n’y connaît rien en petites françaises.. il faut utiliser le moteur qwant.com – français (c’est pourssa que ça marche mieux); exemple :

Suffit de cliquer là ou encore ici. Tu vas être servi !

Bon, dans qwant, fo avoir décoché « Filtre du contenu adulte des résultats de recherche » savate de soie.
Tu vas voir qu’elle a touskifo oùyfo.. alors que dans l’Etoile, c’est une demoiselle prude sur elle bien qu’un soupçon post-ado effrontée.

lizzy brochere

On ne dirait pas à la voir – comme ça, qu’elle dispense volontièrement ses charmes sur des kilomètres de pellicule 😉 dont Alex Santana-négociateur, R.I.S. Police scientifique, Camping Paradis (S01 E03), Lorsque l’enfant paraît, Le Chant des mariées, Chacun sa nuit, Avec le temps, Full contact (2015)

(1) Tu peux essayer aussi sur http://www.voirfilms.info/ (Toujours choisir le serveur OK.ru) .. mais : zutta-crotte, il n’est pas dessus.
Par contre, il est sur http://www.regarder-film-gratuit.eu/maigret-episode-54/

« Menace maternelle » juive (Màj à cause de @Pakunta et d’une certaine sévérité dans ses remarques)

Redite .. maintes redites ici : Sahrah et Rachel sont les deux prénoms (juifs) les plus utilisés dans les films et séries – allemandes, US, frenches.. sauf asiatiques.

Estehr, c’est plus rare.
Commun mais moins médiatisé, c’est « Ariel », Arielle (1), comme Ariel Sharogne – de triste mémoire.

Le prénom Sahra : je l’ai constaté neuf fois cette semaine.

Les week-ends sur la 8 et TMC, les ménagères ont régulièrement et hébdromadairement deux films ou tv-films avec une sociopathe ou psychopathe qui menace la famille; ça change, c’est pas toujours un mec ! Sauf qu’à la fin : c’est pas une juive, pas un black le vrai salaud, c’est un goy !

[Lessive communautariste softe qui te nettoierait même les goyims.. même la Schohah !! lui donnant un coup de polish bien mérité]

Famille juive en l’occurrence mais, dans « Menace maternelle » de ce jour, un gros blème se pause car la mère porteuse de la petite « juive » Sarah, n’est pas juive.

Ça fait peur.. j’en tremble encore; ou alors : je ne devrais pas me risquer aux films pour ménagères (juives ou pas).

Merci à la @BrebisLeGalleuse pour m’avoir mis le sabot sur le rapport du logo « Ariel » avec le pays de Sion 😉 (Palestine).

(1) Même dans un Walt Disney – CQFD.

La plusse (.. des sticoms) & cette série française « Les petits meurtres d’Agatha Christine »

intelligente, fine, formatrice, comique, hilarante, prédictive, pédagogique – « comme à la maison » ## des séries US supportables, c’est :

The Middle

Synopsis
Frankie et son mari Mike ont vécu toute leur vie à Orson, une petite ville fictive de l’Indiana. Mike est manager dans une mine alors que Frankie est une des vendeuses de voitures les moins douées de la planète. Elle n’est certes pas une talentueuse femme d’affaires, mais elle fait tout ce qu’elle peut pour aider sa famille. Entre Axl, son adolescent fainéant, Sue, sa fille qui rate tout, et Brick, son fils de sept ans certes très intelligent mais tout aussi bizarre, elle n’a pas la vie facile.

Distribution
Acteurs principaux
Patricia Heaton (VF : Véronique Augereau) : Frances « Frankie » Heck, la mère de la famille
Neil Flynn (VF : Marc Alfos (saison 1 à saison 2, épisode 16) puis Patrick Bethune) : Mike Heck, le mari de Frankie, et donc le père de la famille
Charlie McDermott (VF : Olivier Martret) : Axl Heck, l’ado fainéant de la famille
Eden Sher (VF : Olivia Luccioni) : Sue Heck, la fille peu douée de la famille
Atticus Shaffer (VF : Tom Trouffier) : Brick Heck, le plus jeune fils

Acteurs secondaires

.. merdre ! ils ne citent pas la petite amie de Brick.. Cyndie (1) celle qui tordrait bien le cou d’un poulet pour en faire un sandouïshe à Brick.. sur sa demande – mais il n’en éprouve pas une immédiate nécessité.

Bon, je vous la montre (sur l’illustration jointe avec Brick de dos // de tête), que vous disiez pas qu’encore, LHDDT vous cache quelque chose.

Là, à droite, on voit nettement Brick à gauche ( ;))

Ah si : sur winki/en y disent enfin Casey Burke as Cindy, Brick’s quirky girlfriend.
« Beurk », c’est vrai qu’avec un nom comme ça, ça ne pouvait pas durer.

Dans cet épisode.. plein de trucs comme d’hab. mais le plus notable :

Brick – gamin d’intelligence supérieure avaleur de bouquins mais in-socialisable, a décidé de faire une émission sur internet avec pour thème « Les fonts de caractères ».. dont tout le monde se fout.

Il est spécialiste en nombre de sujets ardus, dont les fonts, par exemple :

La chasse ou avance correspond aussi à l’espace total pris horizontalement par un caractère, c’est-à-dire l’approche réservée à droite et à gauche et l’empreinte visible. tu vois le genre que à-moi-même-là-didon, je nie comprend rien !

Ainsi, il fait une, deux émissions et – à la troisième, comme il n’a qu’un seul fan, décide d’arrêter.
Le plan-séquence suivant, on se retrouve dans l’immense bureau d’un ponte newyorkais, probablement un magna de l’édition ou de la presse; costard 5.000 USD cravate de travers (700 USD) rouge de colère..
Fumace, il éructe, vocifère que la seule émission internet sur les fonts de caractères vient de mettre la clef sous porte.

Question scénar, fallait y penser.

Les productions AB pourraient en prendre un peu de graine ~~

Une rare série française qui pèse du poids comme dit l’autres, ce sont ces « Petits Meurtres .. »

avec cet inénarrable trouple : Samuel Labarthe (Un gros marrant quand il quitte le plateau), Blandine Bellavoir comme son nom l’indique quand elle est en rouquine
et Élodie Frenck un canon qui pourrait prendre 5 ou 6kg sans problème.

Toussa pour dire quoi ?.. ah oui : hier, sur France_2, on a eut droit à un très très bon mêquingue-of de la série (série avec Labarthe, pas l’autre avec le pédé). Making-off où Blandine nous a trimbalé partout, même en province où la prod. pour les bagnoles années 50, avec l’accessoiriste.. la « transparence » qui donne l’impression que la bagnole rouge roule alors que seuls deux accessoiristes la font remuer ..
Survol des techniques de prises de vues et bien d’autres ~~

En souhaitant qu’ils te prévienne lors du prochain riplé 😉

Là, c’est trois fois Elodie Frenck (franco-helvéto-péruvienne) aka « Marlène » pour le prix d’une :

(1) qui n’est pas « safariste » contrairement à ce que dit Mike ..
c’est parce qu’elle « aime bien s’habiller comme ça ».

La plus mauvaise des bonnes (Màj)

A chaque rentrée, on a droit aux mêmes marronniers, en particulier en matières de séries – surtout de films.

Là, on vient de pouvoir revoir en riplé screaming pour la neuvième fois « Apocalypse Revolution », un film de relative anticipation, allemand.. TéléRama dit « fantastique », ah bon ?

Pourquoi « relative ».. non : il ne cause pas de « relativité », bien que.
Il cause du super accélérateur de particules.. « Colaïdeur » dans le film en allemand 😉 colisionneur accélérateur qui nous ferait voir le Boson de Higgs même, parait-il, il nous ferait apercevoir un petit morceau de Dieu… Bon, c’est pas encore fait – à mon sens : ce Dieu est un petit cachottier.

Au lever de rideau : Une classe de petits CM2 vient le visiter, le bazar mais la machine – haute deux étages et d’un diam. de 25km se met à déconner // un « trou noir » se forme, la Terre en perd son latin et aussi son calme pépère habituel // elle bascule de plusieurs grades, le jus de fruit Oasis dégouline à l’envers – enfin tu vois : plein de trucs inhabituels.
Question scénar, on n’y comprend déjà pas grand chose : on passe à la cambrousse pendant qu’un hélico se crache.. l’armée allemande prend les choses en main, même allah religion s’y met ## bref : même en VO allemande, tu n’y entraveras probablement pas grand chose sauf qu’à la fin, la planète est toujours vivante.
Bon – mais ça remue, fais moi confiance : pire que cette connerie d’ « Alerte Cobra », allemande aussi – qui fait pan pan ! toutes les 4 secondes.

N’empêche – et c’est là « La plus mauvaise des bonnes », la bonne étant cette splendide créature d’Emilia Schüle que tu en tomberais un peu pédalophile vu que dans le film, elle n’a guère que 17 ans.
Quand tu vois les gros plans sur les cuisses, les cannes, le bassin dans le short en djinne – d’Emila ### sûr que le réalisateur ou le producteur a pensé à la même chose que nous 😉 en a bien profité le grocoquin.

Il est 20h, bon appétit au fait !

« Les nouvelles filles d’à côté » mais sur Egalité&Réconciliation

« Je n’ai pas le droit de lui enlever son mari. On ne sera jamais heureux ensemble.. Je te jure : il ne s’est rien passé, la seule femme qui m’intéresse, c’est TOI ! » sniff sniffe 😦

C’est assez inhabituel, non ? Un article – non pas « IDF1 » ou M6 mais bien E&R qui critique le ciné et surtout les séries télés françaises (nunuches ou pas) :

Pourquoi les séries françaises sont moins bonnes que les séries américaines

.. On a donc moins d’argent (mais ça change), moins d’audace, et moins d’idées originales, ce qui est un pléonasme. Le syndrome de la série télé française se rapproche du syndrome Luc Besson au cinéma : pour ne pas perdre son investissement, ne faisant pas confiance à l’originalité ou au talent national, on est prêt à copier tout ce qui marche ou a marché aux États-Unis, et à proposer au grand public un patchwork boursouflé des recettes composées de morceaux déjà vus ailleurs. L’impression générale est déplorable, infantilisante, surtout pour le public cultivé, cinéphile, sériel. Qu’on ne peut plus tromper comme on le trompait avant…

Mais le pire est encore à venir : la direction d’auteurs, comme il y a la direction d’acteurs. En France, on ne travaille pas collégialement, mais individuellement ou en binôme. Et ceux qui tiennent l’écriture d’une série ne veulent pas la partager, sous aucun prétexte. Car partager l’écriture c’est partager les droits. La voracité a raison de la pluralité, et donc de la qualité finale du scénario. Ce mode de fonctionnement radin arrange le producteur, qui n’est pas obligé de nourrir toute une écurie d’auteurs…
De plus, le choix des auteurs est notoirement basé sur la cooptation, plutôt que sur la compétence. On est auteur, à Paris, parce qu’on connaît un producteur. Ensuite toute la chaîne de cooptation se met en branle. Un auteur mauvais ou moyen peut donc cachetonner régulièrement parce qu’il est entré dans le métier par le biais d’un producteur – qui peut être l’un de ses proches, ou coreligionnaire
– qui a validé son entrée, et sa place ne sera alors plus jamais remise en cause. Et comme on apprend à être auteur, même un médiocre finit par devenir récurrent.

Ainsi, un noyau d’auteurs communautaires et/ou bien-pensants voit passer entre ses mains la plupart des bibles qui tournent dans le métier. Ils sont l’élite de la profession, à l’image des gros pontes du doublage qui sont tous inscrits à la CGT Spectacle. Ils ne partagent pas les gros cachets générés par les projets et réalisations. Un auteur peut gagner jusqu’à entre 25 000 et 40 000 euros par épisode écrit. Pourquoi partager ?

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pourquoi-les-series-francaises-sont-moins-bonnes-que-les-series-americaines-47556.html

L’article E&R est fort peu fourni en illustrations, c’est ainsi que LHDDT a décidé de remplir ce vide :

Le bassin, la paire de hanches d’Adeline 😉

Adeline Blondieau, ex Mme Jean-Philippe Smette aka « Djohnny Holliday ».

Dans « Les nouvelles filles d’à côté » prod. AB diffusion IDF1.
Examples.. mais tu peux zapper si ça ne t’intéresse pas ~~
Adeline n’a pas que des hanches, elle a aussi deux pieds :

adeline blondieau sexy adeline blondieau sexy

et bien d’autres choses.. mais bon : c’était ya 20 ans !

adeline blondieau sexy

Du webb à la scène (l’ami @Back_Stage)

Cinq ans sans nouvelles de l’ami @Back_Stage.. mais regarde le résultat :

une feuille sobre, clean – à condition que le spectacle te touche, quand même.
Et « 3 573 mentions J’aime » que le lapin n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd !

LE CONCEPT

[..] C’est pour cela que j’ai décidé de faire un espace réunissant chacun des arts dans lesquels je travaille (Musique, cinéma, théâtre) en tant que promoteur digital et curateur de contenus. Cette activité consiste pour des clients à faire grossir leur base de fans.

Bon, pour tout capter, mieux vaut être abonné Netflix ou du moins, au moins Instagram, Twitter qui pointe son premier site « Direct_Actu » où tu apprends que malgré ses misères de santé, Adèle a plus la pêche que jamais.
Lady Gaga, c’était pas mieux remarque – elle est passée tout près de la chaise roulante.

Howarde @LHDDT © du plus beau minois de la semaine

C’est Audrey Looten qui – comme on pouvait s’en douter, décroche le pompon.

Pour ne rien vous cacher, on voit aussi Audrey dans « Paris enquêtes criminelles » sur NRJ_12.

Ne vous empressez pas (comme moi) de faire « audrey looten hot » ou même simplement ‘.. sexy ». Cette cruche est avarde de ses quelques avantages. Bon : question mensurations, ce n’est pas une bombe quand même; de ce côté-là, il vaut mieux s’adresser à Eve Peyrieux déjà cité je crois (?)

Au fait : quand je la rencontrerai // ou qu’elle passera par LHDDT (LMBDLP) – puisqu’elle les montre (cheveux coiffés à la garçonne) ses oreilles : je les lui tirerai. C’est vrai quoi ? elle est bien plus craquante comme sur l’image .. avec ses cheveux en bataille ## alorsse que dans « Paris enquêtes criminelles », elle les a toujours archi courts 😦

Filmo : dans « Camping Paradis », Julie Lescaut, Raid Dingue et « Floride » – dit Allo_Ciné.

Virginie Desarnauts lui ressemble assez.. même punition : on ne la trouve pas sexy sur internenette.
En outre – cette gourdasse de Virgine.. pour la petite histoire :

Bien que dans les séries AB1 (IDF1) « Les années fac », elle se ballade – sur demande la production, en mini-mini raz-duc, elle est toujours en train de tirer sa jupe coté caméra… elle s’assied toujours en croisant les jambes .. Passe encore mais c’est moche de chez moche de la voir se lever du canapé en les décroisant qu’on ne voit sa petite culotte bien proprette.
Gourde ! Quand on est avantageuse, autant en faire profiter..
d’autant que les séries dont que je cause ont plus de 20 ans.. Virginie en porte bien 40 ces jours-ci et – manque de bol quand elle lui dit « Regarde comment j’étais à 19 ans » kya rien à voir qu’une cruche qui croise d’hypothétiques belles jambes !

Si ça t’intéresse: on la voit là – dans une émission de Thierry ARDISSON « Comedienne » sur le site de l’INA, an 2004.

Puisqu’on parle de ces séries nunuches à Jean-François Pourry, on pourrait aussi citer Alexandra Mancey (« La philo selon Philippe » vraiment très conne cette « philo » avec S. Freud en décor ! chte jure !!) bien qu’Alex ne ressemble à ni l’une ni l’autre.. mais elle, au moins, n’est pas trop avare de ses avantages – voir la photo qui suit pour détails :

Et tout au long la série (si tu as le courage), on trouve encore mieux 😉

Sur demande d’au moins une dizaine de lecteurs assidus, de ces photos – j’en publierai 4 ou 5 particulièrement croustillantes.

Bon, entendu que LHDDT est le meilleur blog.. pas égoïste, suit un modeste exemple ~~

Tu vois – même là : prudence sur la pruderie prude, Alex porte un large foulard qui nous interdit.. enfin tu vois (pas) ~~

Note : dans ces séries débiles – si vous êtes, comme LH, armateurs de filles en mal de tissus, il faut reluquer dans « Les garçons de la plage », plage qui ne vole pas très haut mais comme ce n’est pas le but ~~

La fin du monde (US)

Ils se foutent de la gueule du russe dans la station orbitale russe MIR aussi appelée Station Internationale mais ce n’est pas vraiment le sujet.

Le sujet, c’est que dans le film « Armageddon » (On dobleiou naïn tivi channel).. comme à chaque rentrée, l’Amérique, une nouvelle fois, sauve la Planette Terre .

Ça commence bien 😦

Tant que Trump ne fout pas trop le bordel remarques ##

Ah, j’oubliais : le vaisseau sauveteur US s’appelle « Liberty » mais – était-ce besoin de le préciser ,

Notion de « bord de cadre »

En techniques audio-visuelles, ciné, télé – même photographie, le bord de cadre, c’est ce que le « personnage principal » vous empêche de voir.. ce qui est soit-disant, sans intérêt : les bords de l’image. En fait : les bords de l’image commencent autour du visage quand il s’agit d’un gros plan ou d’un plan américain (à la ceinture).

L’exemple suivant montre deux filles en train de débattre du meilleur verni à ongle.. on s’en fout un peu remarque.
Sans intérêt, on s’arrête là mais (et j’ai choisi l’exemple pour que ce soit frappant) le « fond » est bien plus intéressant – voyez la fille au maillot vert; que je qualifierai de « profil intéressant » 😉

Ce mécanisme intéresse bien sûr, l’information la pubbe. Aux infos BFM/TV on voit par exemple cette « pauvre dame noire africaine » pleurnicher aux Restos-du-Coeur sauf qu’elle tient un sac Vuitton à 1.800€ sur ses genoux, une montre Cartier au poignet .. que derrière elle passe une femme dans le besoin mais pas besoin de manteau de fourrure puisqu’elle en arbore déjà un en astrakan ma chère.

On le comprend en ayant vu des épisodes de HODM : le bord de cadre, pourtant « hors sujet » est souvent utilisé pour vous faire gober des trucs – subliminalement.
A ce titre, voir aussi Le non verbal et la manipulation des esprits, comment on vous implante de faux souvenirs !

Ce préhambule pour documenter deux choses :

1) Comme l’a commenté @magicqueen je crois : un pote lui ayant proposé de TOUJOURS COMPRENDRE LE CONTRAIRE de ce que dispense l’information mainstream.. et pas que la politique stricto-census, avec ses divers « régimes » plus ou moins dictatoriaux – Russie, Chine, Bashar ##
Par exemple : un interview sur les US, qu’en à t’on à cirer de cette dame qui a perdu son petit lapin nain pendant le dernier cyclone ? Eh bien si : c’est très intéressant question diffuser des idées ## prégnant, ça vous fait pleurer sur l’Amérique (instinctivement, en arrière plan psychologique) et pendant ce temps // vous ne pleurez pas sur le dikateur al Assad ! votre pensée a été orientée. CQFD

2) Se méfier de son propre jugement.
J’ai dernièrement fait une feuille sur un truc troublant (Emission ARTE de mémoire) qui explique que les choix qu’on fait sont parfois dictés par des mécanismes sous-marins du cerveau.. mécanismes qui contredisent nos convictions, mécanismes qui vont faire voter Macron, à 6% d’extrême droitistes pourtant ! mécanismes qui vont nous trahir sans que nous en ayons conscience, mécanismes en contradiction avec vos convictions CONSCIENTES.

Ça devait être ça :

Les pouvoirs du cerveau – Les deux parties, en VOD, DVD – ARTE …
boutique.arte.tv/f10932-pouvoirs_cerveau_deux_parties

Après s’être intéressée au dialogue entre ventre et cerveau, la réalisatrice Cécile Denjean se livre à une passionnante exploration des méandres de la …

Vous n’y tenez plus ..

Vous attendez un ou deux clips sur Eve Peyrieux ..

Allez ~~ voila le premier

Mais pour le second, il faudra patienter jusqu’à demain.

Je me suis tellement fé-chié pendant « Le grand blond avec une chaussure .. » (que je voyais pour la première fois) Eve, c’était une façon de passer positivement le temps.

Le ventre d’Eve ? il est exactement dans le registre de l’amis @Pakunta.
Moi, j’aime bien aussi – les restes, d’Eve.. tout ce que @Pakunta jetterais possiblement au chien.

Histoires sur la « d’Arc » mais pas la Jeanne cette fois-ci

Hier soir (pour ne rien vous cacher), je regarde une rétrospective du coin de l’oreille..
Mais ce n’était pas Jeanne, c’était Mireille – celle qui fut la nénette de cette heureuse émanation FN (comme Brigitte d’ailleurs) : Alain Delon.

Mireille aka « d’Arc » donc, mais « Darc » en condensé.

Une fille sympa.. attachante que son petit coeur lâcha lâchement à deux reprises sans pourssa la terrasser..

Petite histoire (raison profonde de cet article en somme) :

Mireille s’occupait de la logistique à Alain. Alain pressé sur son départ mais manquant de caleçons .. Mireille demande à sa copine d’en trouver d’urgence, à 20h !
La copine (triste & sombre inconnue du grand public) fonce vers l’avenue George Vé, y trouve un caleçonnier encore ouvert et le supplie.
Le vendeur demande la taille des caleçons souhaités et la dame de répondre : « Mais je ne sais pas moi.. c’est pour un gars.. heu .. »
Le vendeur : « Mais à qui il ressemble ce monsieur ?? à Michel Simon ou à Alain Delon !? »
Et la dame de répondre : « Alain Delon, c’est ça : il ressemble à Alain Delon ! »

                         Authentique !

sinon, ça le fait pas.

Mireille qui écrit – le jour de sa deuxième intervention cardiaque : « A la grâce de Dieu ! »
Elle avait consulté les astres et avait demandé au professeur Cabrol si il pouvait décaler l’opération.. que l’intervention coincide avec ses planètes.. sans pourssa déplaire à Dieu.
Gagné ! Mireille (passé quelques mois) nous revient toujours aussi pimpante.
A te demander si ta Bonne Etoile n’existe pas.

Eh bein non : Mireille participe bientôt à un accident de bagnole qui lui pulvérise une cinquantaine de fractures.. Trois mois de plâtre sans compter trois mois de morphine base et.. quelque semaines plus tard : elle fait une ballade en ULM suivi du tour d’Egypte en 4X4 !!!

Décidément, vraiment : yen a dont le Diable ne veut pas !

L’interviouveur lui demanda alors ce qu’elle pensait de son passé, à quoi elle répondit : je ne regarde jamais que DEVANT.

Bon, personne – même les plus précieuses, ne sont éternelles ..

 » .. du temps au temps » / le temps de la réflexion (Moi aussi je suis pédophile ..)

Il aura fallut 52 ans à cette troisième « victime de viol » pour se réveiller.

C’est la troisième témouine à accuser Roman Polansky ..

Violer, c’est pas bien – surtout quand il y a viol mais, laisser ou inciter ses gosses à aller voir les vedettes c’est assez dangereux aussi. Il y a probablement d’autre façons de promouvoir ces petites filles, non ? que de les envoyer dans la gueule du loup.

David Hamilton a été frappé par les mêmes accusations :

Accusations de viol sur mineures en 2016[modifier | modifier le code]
En octobre 2016, l’animatrice Flavie Flament publie La Consolation, un roman autobiographique, dans lequel elle affirme avoir été violée en 1987, au Cap d’Agde, alors qu’elle avait treize ans, par un célèbre photographe aujourd’hui âgé de 83 ans. Elle affirme avoir souffert d’amnésie traumatique et n’avoir retrouvé ce souvenir qu’en 2009..

.. elle a bon dos l’amnésie post-chromatique ! ET puis – bon, c’est un roman, non ?
A t’elle pensé à reprocher à ses parents de l’avoir laisser aller voir « le monsieur » si médiatique ? à 13 ans !!

Un autre aspect des choses c’est que la permissivité change au fil du temps ..
ni le cochon Kohn-Bendit, ni le porc Frédéric Mitterrand n’ont été condamné, non ?

Cohn-Bendit : Polémique autour du Grand Bazar (1975) et accusations de pédophilie
En 1975, Daniel Cohn-Bendit publie le livre Le Grand Bazar, dans lequel il évoque ses activités d’aide-éducateur au jardin d’enfants autogéré de Francfort. Certains passages de cet ouvrage théorisent l’éveil à la sexualité des enfants de 1 à 6 ans et témoignent de rapports physiques à connotation sexuelle que Daniel Cohn-Bendit a entretenus avec eux (il parle notamment, de façon explicite, de « caresses » qu’il donnait, et d’attouchements qu’il recevait). Il évoque également cette question lors de l’émission Apostrophes du 23 avril 1982 :

« Vous savez que la sexualité d’un gosse, c’est absolument fantastique. […] Quand une petite fille, de 5 ans, commence à vous déshabiller c’est fantastique ! C’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque ! »

Mitterrand : Le 5 octobre 2009, il est accusé par Marine Le Pen sur le plateau de Mots croisés, d’avoir pratiqué le tourisme sexuel et trouvé du plaisir à « payer des petits garçons thaïlandais »

Roman, ce serait 13 ans, alors, si Cohn-Bendit a été excusé pour 3 ans, qu’en dire ?

Note : Moi aussi je suis un peu pédophile .. un peu – mais seulement des visages de petites filles. L’idée d’un corps imberbe.. pré-pubère, m’est.. à vomir.

Un vieux film oublié

Un extrait

Cybèle ou Les Dimanches de Ville-d’Avray est un film français réalisé par Serge Bourguignon, sorti en 1962.

Ce film eut un immense succès aux États-Unis1 et au Japon. Il reçut l’Oscar du meilleur film étranger en 1963.

Casté par :

     Hardy Krüger : Pierre
     Nicole Courcel : Madeleine
     Patricia Gozzi : Françoise/Cybèle

plusse la sensibilité de Serge Bourguignon.

« Si .. » avec des « si » ##

Je ne « contribue » plus au media ciné.. surtout celui du Lobby Qui n’Existe Pas mais : si, si je mettais la main à la poche pour me payer un de ces films, j’irais bien voir L’Ecole Buissonnière de Nicolas Vanier – assez loin de ce Lobby semble t’il.

Surtout pour y voir Valérie Karsenti qui – si elle n’est pas un sex symbole (malgré qu’elle respire bien et qu’elle a une paire de jambes qui vont bien « pour son age ») que j’apprécie.. surtout dans la série télé M6 Scènes de Ménage où elle relève un peu le niveau des autres sketches genre ce black plus acteur que comédien si tu vois.
Sans oublier son tout aussi excellent « José » Frédéric Bouraly.

Un film qui te ramène bien Avant Guerre, la Sologne, le braconnage .. ramasser les escargots qu’y en à plus // de quoi oublier Macron et l’immigration pendant au moins pendant quatre-vingt dix minutes 😉

Pour ce qui est des autres pellicules.. celle du Lobby : je les regarde gratos en streaming sur un fil russe, avec mon VPN préféré HideMy.Name basé à Moscou ou à Saint Pét. ou ailleurs encore… un abonnement d’un an à ce VPN, c’est le prix d’une entrée ciné sans poppe-corne 😉

Médisance coupable (par les temps qui courent)

Les media sont enjuivés (1) jusqu’au col.

Je me répète : 8 films US sur 10, 9 épisodes de séries télé s’ornent d’une SARAH? alla consonance aussi juive que sa soeur ESTHER (nettement moins usitée) //

Je ponds ces quelques lignes en regardant « les maîtres de l’horreur [01-09] la cave » qui a encore cette sempiternelle « Sahara » !

Les producteurs, scénaristes juifs (2) pourraient faire un petit effort genre : mettre les basses sur la pub subliminale.. ya « Lisa », Diane, Odette que sais-je.. et encore, je ne suggère pas les prénoms étrangers de pays où (comme moi) on regarde ces crottes.

Et encore : tu vas dire que j’exagère.. mais, même si ce n’était que 3 sur 10, entendu qu’il y a 14 millions de juifs planétaires (selon Attali qui s’y connaît en juifs) pour 7 milliards de terriens pas juifs pour un sou – le « quota » est fort mal respecté.

Tu noteras aussi que « Sarah » est toujours jolie, gentille et victime. Dans les autres cas, elle est méchante et moche et s’appelle autrement en pas-juif… Bérengère, Portia (ou Porcia), Imogen, Ségolène, Loren, Nicole, Gemma ou un truc du genre.
Idem pour ce qui est les blackques : ça fait bien 25/30 ans que tu ne vois plus un méchant noir dans un film de quelque origine qu’il soit.. le noi’ est toujours gentil, malheureux non violent, pas voleur, innocent comme le petit Jésus.. surtout chez le commissaire Navarro-Jacob-Lévy , là, « on croit d’abord » que le noi’ est l’auteur du crimage mais passée l’enquête, il s’avère que c’est encore un ou des salauds de souchiens blancos (3) la/les crapules.

Les juifs aussi, sont toujours « gentils ».. sauf une fois dans NY – Section Criminelle (4) où le criminel juif se retrouve devant le juge.
Le type demande l’asile à son pays de coeur « Israël » pour échapper à la justice US mais les rabbins de là-bas rejettent la demande car – en vrai : il n’est pas juif de qualité supérieure mais goy circoncisé ordinaire !!
Scénario : retour case départ donc et CQFD bien sûr.

(1) Pas que les media remarques ..
(2) Toujours 8 sur 10 aux « States », taka regarder les génériques ( גנרי en hébreu mais translate.google ne donne malheureusement la prononciation – sniff 😦 nous qu’on aurait bien aimé).
(3) Laisse un commentaire si tu trouves un contre-exemple.. Jean suis tout friand.
(4) Ou autre du genre.. je retrouverai.

De : Que la science-fiction ne serait plus une fiction

Elon Musk : «L’IA est un risque fondamental pour l’existence de la civilisation humaine»

Lors d’une conférence, le fondateur de Tesla a plaidé en faveur d’une réglementation de l’intelligence artificielle, avant que celle-ci n’anéantisse l’espèce humaine. «Au moment où nous réagirons, il sera déjà trop tard», assure-t-il.
16 juil. 2017

https://francais.rt.com/entretiens/41066-elon-musk-ia-est-risque-fondamental-existence-civilisation-humaine

Ce fut le thème de plusieurs films où l’IA détruit l’homme car il n’est pas « bon pour la Planette ».

Romero est mort-pas-vivant

L’inventeur de la saga des morts-vivant George A. Romero est allé les rejoindre.

C’est vrai que « La Nuits des Morts-Vivants » (à médiocre budget) et ses zombies (dans la cave – la petite fille qui – morte, mord sa maman 😉 ) fut une bombe // un nouveau genre : le trache-guore encore en vedettes ces jours-ci.

C’est grave docteur ?

Lors d’échange avec la chanteuse (The Voice) Al.Hy, elle me demanda si je n’était pas un tantinet érotomaniaque ~~

Un minimum – probablement.. bien que « cliniquement » un érotomaniaque espère sérieusement avoir rapport avec sa fantasmatique dulcinée; pour ma part, je me contente d’être un

fan de filles, fan de leur corps, de leur esthétique.. de leur beauté.
On va encore dire que j’en fais des femmes-objets.. pourquoi pas, tant que je les respecte, fais la différence entre fantasmes et madame Michelle Durand.

Je dois avoir un petit grain remarque car, il m’est arrivé d’acheter des robes (dont la bleu ciel) POUR MOI.. tellement elles étaient belles.
Je les garde précieusement au font d’une armoire.
Acheté aussi un paire de mules en bois, en cloisonné de Damas.

Les jolies filles m’érotisent, C’est grave docteur ?

Ici, sur @LHDDT, tout prétexte est bon pour que j’illustre d’une poupée, d’une gisquette ou d’une belle femme.

Passé quelques années de vol – quand on pense avoir tout vu, il est bon de s’entretenir,
d’autant que ma ménopause n’est pas pour demain (enfin : j’espère).

Pas seulement du Q.. allez voir en pieds de page : j’y poste des visages, frimousse – belles ou moins, des pieds, des genoux. Celles qui n’ont pas été trop cadeautisée par la nature n’ont qu’a porte des djinnes.

C’est un délice de voir Laly Meignan (Prod. AB) porter un chapeau, chapeau aussi par ce canon de Laeticia Gabrielli (Idem) sans oublier ses superbes jambes… sans oublier le bassin d’enfer de Laly.
Bref : une fille, c’est comme le musée du Louvre mais en vivant, pas « sur matière sèche » comme on dit du saucisson.

Où je considère que ce « petit ventre plat » est moche (impossible) comparé à un beau qu’un ventre existant, en état de fonctionnement si tu veux.

Chez moi, c’est probablement un travers professionnel. J’ai exercé opérateur de prises de vues cinématographiques (Caméraman, cadreur ou « pointeur ») et ai vu défiler tellement de perles, de jambes, de cuisses, de nuques et d’oreilles que j’en reste scotché malade.

Les féministes vont m’insulter – tant pis.
Avant toute choses – un préambule : c’est dans « Une heure moins le quart avant J.C » où Michel Serrault (César) pédé, dit pourtant :

« L’homme est laid » et il parle des rondeurs de la femme. Je suis bien de cet avis.
Le bassin d’enfer de Laly, ses petits oeufs au plat bonnet « a » minuscule.. après une couche, Laly s’est un peu arrondi, ses bonnets ont monté en « B » majuscule; de belle fille, c’est devenu une belle femme, toujours aussi comestible.

Aussi pour dire que je ne peux pas faire l’équivalence homo/lesbienne.
C’est probablement un peu socioculturel mais j’adore les jeux de lesbiennes alors que j’abhorre, je n’ose imaginer des poils de pattes se mélanger.
Et puis : deux lesbiennes, c’est DEUX FOIS PLUS ESTHETIQUE ( 😉 ) non ?

Socioculturel : alors que des filles vont se papouiller, l’une arrangeant les cheveux de l’autre par contre, on imagine mal (pour mon cas) un gars aider l’autre à remonter sa ceinture ou sa braguette.

Bon : il faut avouer que la beauté des filles tient beaucoup aux médias.. angle de prise de vue, focale, retouches, éclairage « maquillage ».. la réalité, c’est réel en somme. Tiens, là – vois combien une plongée écrase cette pauvre Aimee Garcia, lui rabote les pattes :

Tandis que la contre-plongée, ça donne ça :

Mais c’est un choix remarques bien.