Archives de Tag: BlogSpot

Hostage de cette merdre de wordpress.com (Bo shit, , God damn fucking WordPress)

Mais avant .. mouais, bein – tu peux te torcher avec ce PQ!

J’ai eu le malheur, voici un an, de commander un nom de domaine à WordPress.. commande passée à pertir du cimpte lhddt.wordpress.com.

Déjà là, ça merdu car WordPress se croisa les orteils et lhddt.wordpress.com c’est vu transformé en toto.com (« Toto » étant – par exemple, le domaine demandé).
Puisque ça n’empêchait pas les amis de venir consulter lhddt.wordpress.com, je n’ai pas râlé.

Mais – la semaine dernière, le DMN toto.com venant à expiration, ce bastard de WordPress me prit en otage .. à chaque ouverture de la page, un robot venait m’interrompre pour m’obliger à renouveler .. malgré mon refus.

Ça duré UNE SEMAINE et CA CONTINUE après expiration ! Le robot te fait chier EN BOUCLE ! Je peux éditer de nouvelles feuilles via wp-admin mais ne peux plus voir les résultats qu’au travers la page transparence du robot!!!!!
.. malgré quelques centaines de clics sur Cancel domain my ass.. otage.

Ça va encore durer 15 jours probablement puisqu’ au NIC, il y a deux semaines de rétention de DMN avant libération.

   Fuck WordPress !

Un autre merdu de W.P :

Encore : J’ai plusieurs blogs chez W.P
Après avoir ouvert lhddt.wordpress.com, j’ai ajouté « titi.wordpress.com » par exemple.. et W.P a inversé les deux images .. c’est la raison pour laquelle on voit le minois de la chanteuse Al.Hy plutôt que celle d’Aguirre (K. Kinski) !!
Quel bordel quand même.

Quelques semaines après avoir ouvert LHDDT, j’ai appelé la hot-line qui m’a (curieusement) répondu dans l’heure.. depuis, j’ai eu à râler trois quatre fois ~~ jamais la moindre réponse.

Bon, j’ai fini par trouver comment clore et arrêter ce p*tain de robot.. mais c’est comme sur les contrats d’assurance : ce qui est écrit en bas, en tout petit. Il y avait une minuscopique case à cocher quelque part, fortement inaccessible.

« C’est comme les éponges qui empêchent la mer de déborder.. c’est étudié pour ! »

Je regrette fort d’avoir choisi WordPress pour hébergeur.. d’autant que blogspot.com par exemple, offre des gadgets bien sympathiques comme un tri par pays de vos consultations.
Autre défaut : WordPress est invisible de Chine … sauf VPN.

I had the misfortune, a year ago, to order a domain name to WordPress .. order passed via lhddt.wordpress.com.

Already there, WordPress made a DNS error, lhddt.wordpress.com is seen transformed into toto.com (« Toto » being – for example, the requested domain).
Since that did not prevent friends from coming to lhddt.wordpress.com, I did not grumble.

But – last week, with the DMN toto.com expiring, WordPress took me hostage .. every time I opened a page, a robot would interrupt me to oblige me to renew .. despite my refusal.

During ONE WEEK long (It CONTINUE NOW) after expiration!

I regret very much that chose WordPress as web hosting provider. Blogspot.com, for example, offers very nice gadgets such as « sort by country » of your consultations.
Another flaw: WordPress is invisible from China … except VPN.

Note : Comme il faut bien vivre // l’illustration, c’est Isabelle Bouysse dans la série nunuche Les Vacances de l’Amour (AB prod. © ) Dans les séries AB, c’est la seule jolie fille (Mme Azoulay) qui ne tire pas sur sa jupe toutes les 5 minutes 😉 pour notre plus grand régal.

Bobards de guerre dans les poubelles de l’Histoire

je suis5

@Blh – janvier 3, 2016 à 19 h 06 min
Une belle victoire de Robert Faurisson via Cattos :

« Thursday, December 31, 2015

La totale victoire des révisionnistes sur le plan historique et scientifique

En France et dans le reste du monde, historiens ou spécialistes de « l’Holocauste » ne savent plus que répondre aux arguments des révisionnistes. Par ailleurs, pour m’en tenir à mon propre cas, jamais, depuis 1978, soit en l’espace de trente-sept ans, la justice de mon pays, inlassablement priée par de pieuses associations de me condamner sur le fond, n’a été en mesure de trouver dans mes écrits ou dans mes déclarations la moindre trace soit de légèreté, soit de négligence, soit d’ignorance délibérée, soit de faux, soit de falsification, soit de mensonge. Mes adversaires, si riches et si puissants fussent-ils, jamais n’ont pu obtenir de nos magistrats que ceux-ci me condamnent sur le fond même des conclusions auxquelles ont abouti mes recherches, lesquelles, durant plus d’un demi-siècle, ont porté sur ce qu’on appelle communément « le génocide des juifs », « les chambres à gaz nazies » et « les six millions (ou peu s’en faut) » de victimes assassinées par le IIIe Reich. Tout au plus, au terme d’innombrables procès ai-je été débouté ou condamné essentiellement 1) soit pour une malveillance, supposée mais non démontrée, à l’endroit des juifs, 2) soit pour infraction à la gayssotine (loi Fabius-Gayssot ou loi Faurisson, législation de circonstance visant spécifiquement les conclusions de mes recherches), 3) soit en vertu de « la bonne foi » (sic) accordée à des personnages tels que Léon Poliakov ou Robert Badinter, pourtant trouvés en faute par les magistrats eux-mêmes.

Pendant des années, L. Poliakov avait bel et bien manipulé des écrits du SS « repenti » (?) puis suicidé (?) Kurt Gerstein quand il n’avait pas froidement fabriqué des fragments de textes pour les attribuer à ce dernier. Mais des juges lui avaient attribué le bénéfice de la bonne foi. Il avait été, nous dit-on, « animé du désir passionné et légitime d’informer le public sur une période et des faits particulièrement tragiques de l’histoire contemporaine ». Il convenait donc de lui pardonner d’avoir « pu, sur des points de détail [sic !!!], enfreindre la rigueur scientifique sans que pour autant il soit permis d’affirmer qu’il est un manipulateur ou un fabricateur de textes ». Quant à R. Badinter, il avait, en 2006, prétendu qu’en 1981, du temps où il était encore avocat de la LICRA et juste avant de devenir ministre de la Justice, il m’avait fait condamner « pour être un faussaire de l’histoire ». En 2007, un jugement rétablissait la vérité et concluait que R. Badinter avait « échoué en son offre de preuve » de ma prétendue malhonnêteté ; mais s’empressait-on d’ajouter, il avait été de bonne foi. Faute d’argent et faute d’avocat (Me Eric Delcroix ayant pris sa retraite non sans se voir priver du bénéfice de l’honorariat), je n’ai pas pu interjeter appel et j’ai été contraint de verser au millionnaire socialiste la somme de 5 000 €. Mais au moins ai-je eu la satisfaction de pouvoir dès lors parler de « Robert Badinter, mon menteur, mon diffamateur… de bonne foi ».

Un observateur avisé aura remarqué que, plus nos adversaires sentent la partie leur échapper sur le plan historique ou scientifique, plus ces derniers éprouvent le besoin d’accroître le tamtam de leur propagande et d’aggraver la répression. En France, en ce moment même, ils mettent tous leurs espoirs dans l’institution par le Parlement d’une supergayssotine. Grand bien leur fasse ! A quelques jours de mes 87 ans, j’ai six procès en cours, soit quatre procès qui me sont intentés et deux autres qu’il m’a bien fallu intenter, à mon corps défendant. Mes juges vont-ils enfin se décider en 2016 à nous mettre, ma femme et moi, sur la paille ? Ou bien s’apprêtent-ils à me jeter tout bonnement dans une prison républicaine ? Il est d’avance entendu, n’est-ce pas, que, s’ils devaient en venir à ces extrémités, ce ne serait que sur le fondement des plus nobles principes républicains et des droits de l’homme.

Venons-en à notre actuel premier ministre. Un jour, Manuel Valls, en pleine vaticination, la bouche, le cœur et la main gauche crispés, avait lancé : « Je suis, par ma femme, lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ». Il se voyait « éternel » : vaste programme ! Mais la ferveur l’égarait. Il lui faudrait revenir sur terre, reprendre contact avec le sol, se faire soigner et ne plus se bercer d’illusions : les révisionnistes ont, d’ores et déjà, gagné la partie. Dès 1983-1985, Raul Hilberg, se rendant aux arguments de « Faurisson et d’autres … », a dû abandonner la prétention de nous expliquer, arguments et documents à l’appui, que le IIIe Reich avait, avec une efficacité proprement germanique, conçu, préparé, mis au point, organisé et financé l’assassinat de millions de juifs européens. L’éminent historien juif américain s’en est finalement trouvé réduit à tenter de nous faire croire que cette gigantesque tuerie s’était produite par l’opération du Saint Esprit ou, pour reprendre ses propres termes, « par une incroyable rencontre des esprits, par une transmission de pensée consensuelle au sein d’une vaste bureaucratie » qui avait, d’elle-même, spontanément décidé, paraît-il, de renoncer progressivement à l’écrit au profit de l’oral si bien qu’aucune preuve écrite ou matérielle ne peut attester de ce que six millions de juifs (ou, dans son cas, un peu moins) ont été systématiquement tués soit sur le Front de l’Est, soit dans des chambres à gaz, principalement à Auschwitz. Ont également capitulé, de façon plus franche et plus directe que R. Hilberg, nombre d’historiens ou de chercheurs comme Arno Mayer, Jean-Claude Pressac ou Robert Jan van Pelt. Le premier a dû admettre, parmi d’autres amères constatations, que « Les sources pour l’étude des chambres à gaz sont à la fois rares et non fiables ». Le deuxième, un protégé du couple Klarsfeld, a fini par comprendre que le dossier de l’histoire officielle de l’extermination des juifs, « pourri » par trop de mensonges, était promis « aux poubelles de l’histoire ». Le troisième a conclu que « 99% de ce que nous savons [sur Auschwitz] ne trouve pas de preuve matérielle » dans ce camp où, pourtant, des millions de visiteurs se voient présenter une « chambre à gaz » prétendument en état d’origine ainsi que des ruines de prétendues « chambres à gaz ». Quant au chiffre des « six millions », jamais soumis à la moindre vérification scientifique, il trouve sa source dans la plus sordide des réalités : un vieux slogan publicitaire américain utilisé, dès avant 1900 et jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour recueillir une manne de billets verts surtout auprès de la communauté juive. Le lancinant slogan revenait à dire : en ce moment, six millions de nos frères sont en train de mourir en Europe [du fait, selon les circonstances, de la Pologne, des Balkans, de la Russie tsariste, de l’Allemagne nazie…] ; nous attendons votre argent pour les victimes de cet holocauste [sic déjà en 1919] ! »

IOe_foi

Manuel Valls, notre premier ministre, et François Hollande, président de notre République, s’emploient à lancer dans une série de pays étrangers des croisades guerrières qui nous ont valu, en France, cette année, d’horribles retours de flammes. Contrairement à la Constitution, pour agir comme ils le font, ils se dispensent de l’aval du Parlement, soit au préalable soit dans les quarante jours. Aux guerres à l’étranger, menées dans les conditions les plus lâches et les plus confortables, ils ajoutent chez nous une atmosphère de guerre intestine. Ils traitent de couards des ennemis qui, après tout, s’inspirent à grande échelle des pratiques de nos glorieux Résistants : « Ohé, tueurs à la balle et au couteau, tuez vite ! ». Si F. Hollande a la stature d’un amiral de pédalo, M. Valls, lui, ressemble à Picrochole, ce personnage de Rabelais dont le nom signifie en grec « bile amère » et qui s’enivrait d’expéditions guerrières. M. Valls est d’abord parti en croisade contre les Sarrasins d’aujourd’hui et contre les réels ou supposés ennemis d’Israël mais il fait également campagne contre les révisionnistes, contre « Dieudonné en paix », contre Marine Le Pen – qui a pourtant jeté son propre père dans l’escalier – et même contre ses amis du clan socialiste. On lui suggérera de se calmer, de se soigner, d’essayer de rire avec Dieudonné, de réfléchir un instant avec les révisionnistes, de permettre aux historiens de travailler comme ils l’entendent et, à la fin des fins, de nous épargner la frénésie drapeautique, le son du clairon, le couplet et le refrain de la Marseillaise sur « l’heure de gloire », le « sang impur » et les « féroces soldats ». Il est connu qu’il est malheureusement trop facile de prendre les Français à ce jeu-là.

Tels sont aujourd’hui les modestes vœux de nouvel an, pour 2016, que je me permettrais de formuler pour ce personnage, pour ses victimes, pour les Français et pour le reste du monde. Mais serait-ce déjà trop en demander ?

Pour leur part, les révisionnistes, eux, savent ce qui les attend : la confirmation dans les grands médias, tôt ou tard, de ce qu’ils ont d’ores et déjà remporté une totale victoire sur le plan historique et scientifique. Il faudra bien que les pouvoirs politiques et médiatiques s’y résignent : persister dans la politique de la canonnière à l’extérieur et dans celle du bâillon et de la censure à l’intérieur ne fera que les déshonorer un peu plus. Pour rien.

Le flot montant qui, en particulier sur Internet, porte à la connaissance du monde entier les acquis spectaculaires du révisionnisme historique ne va pas soudainement interrompre sa course ou remonter vers sa source.

Les mensonges de « l’Holocauste » sont calqués sur ceux de la Première Guerre mondiale. Toutes ces « usines de mort » nazies, comme celle d’Auschwitz, ne sont qu’une reprise du mythe des « usines à cadavres » allemandes de 1914-1918. On les a simplement modernisées en leur ajoutant parfois le gaz (version juive américaine de novembre 1944) et parfois l’électricité (version juive soviétique de février 1945). On a fait croire au bon peuple, déjà généralement prévenu contre l’emploi de la crémation des cadavres, que les Allemands, nation réputée moderne et connue pour l’abondance de ses ingénieurs et de ses chimistes, avaient construit des bâtiments possédant, outre une salle de crémation, des pièces appelées « chambres à gaz » (en réalité, des « dépositoires », Leichenhalle ou Leichenkeller, techniquement conçus pour y entreposer des cadavres en attente de crémation). Ainsi en est-on arrivé à nous persuader que ces diables d’Allemands étaient assez bêtes pour loger sous un même toit, d’un côté, des chambres pleines d’un gaz hautement inflammable et hautement explosif (l’acide cyanhydrique ou cyanure d’hydrogène contenu dans le pesticide Zyklon B inventé dans les années 1920) et, de l’autre, des fours crématoires qu’il fallait laborieusement porter à 900 degrés.

Dès 1943, certains hauts responsables de la propagande de guerre britannique déploraient « cette histoire de chambres à gaz ». Pour sa part, le révisionniste Germar Rudolf résume assez bien le sujet dans ses Lectures on the Holocaust (Chicago, Theses & Dissertations Press, 2005, 566 p., p. 82-85). Même le Britannique Victor Cavendish-Bentinck, un haut responsable de l’Intelligence Service, prêt à croire à peu près n’importe quoi sur le compte des Allemands, en venait à écrire : « Je suis convaincu que nous commettons une erreur en accordant publiquement crédit à cette histoire de chambres à gaz »(p. 83). L’ennui est que les Britanniques, incontestés champions de la propagande mensongère durant les deux guerres mondiales, avaient besoin de ces fables. Le 29 février 1944, leur Ministre de la Propagande envoyait à la BBC et à l’Eglise d’Angleterre une note de service des plus cyniques leur demandant leur coopération pour la diffusion d’une propagande à base de récits d’atrocités qui étaient en préparation. Il s’agissait de contrecarrer l’effet désastreux que l’Armée rouge, une alliée, allait immanquablement provoquer en Europe centrale par de réelles atrocités (p. 84) ! Sur ces inventions, ces fabrications et la diffusion à grande échelle d’énormes bobards, deux ouvrages restent de grand intérêt : d’Edward J. Rozek, Allied Wartime Diplomacy : A Pattern in Poland, New York, John Wiley & Sons, 1958, et, surtout, de Walter Laqueur (juif né à Breslau en 1921), The Terrible Secret, London, Weidenfeld & Nicolson, 1980, 262 p., où l’on voit Cavendish-Bentinck, encore lui, « Chairman of the British Intelligence Committee », écrire en juillet 1943 que « les Polonais et, à une bien plus grande échelle, les juifs tendent à exagérer les atrocités allemandes “in order to stoke us up” [pour nous échauffer] » (p. 83).

Il y a quinze mois, faisant allusion à la crise que traversent les historiens de « l’Holocauste », j’écrivais qu’il y avait chez eux « de plus en plus d’eau dans le gaz et de mou dans la corde à nœuds ». A partir de janvier 2015, à l’occasion de l’anniversaire de la « libération » d’Auschwitz, j’ai constaté une brusque accélération du phénomène. Je possède tout un dossier et toute une démonstration sur le sujet mais la répression judiciaire ne m’a pas encore laissé le temps de publier ces informations. En tout cas, pour l’historien, il devient passionnant d’observer l’interminable agonie de « la magique chambre à gaz » (Céline en 1950). Cette agonie s’accompagne, on l’a vu, d’un redoublement de la répression du révisionnisme et de la montée en volume sonore de la propagande holocaustique. Puisse notre Picrochole s’abstenir alors d’entrer en scène et en transe ! Il en prendrait un coup de sang. Peut-être en serait-il ravi à notre affection. Qui sait ? Il pourrait précéder dans la mort un homme qui aura 87 ans le 25 janvier 2016 et qu’on a, jusqu’ici en vain, si souvent cherché à tuer, non pour ses idées (il n’en a guère) mais pour avoir voulu publier le résultat de ses recherches, lequel se résume en une phrase de près de soixante mots. Je la répète ici pour mémoire et pour en finir :

Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’Etat d’Israël et le sionisme international et dont les principales victimes sont le peuple allemand – mais non pas ses dirigeants – et le peuple palestinien tout entier.

NB : Pour les sources ou les références concernant en particulier certains points de ce texte on pourra consulter les index des sept tomes jusqu’ici parus de mes Ecrits révisionnistes. Sur Internet, pour « Les Victoires du révisionnisme » (11 décembre 2006), voy. http://robertfaurisson.blogspot.fr/2006/12/les-victoires-du-revisionnisme.html et, pour « Les Victoires du révisionnisme (suite) » (11 septembre 2011), voy. http://robertfaurisson.blogspot.fr/2011/09/les-victoires-du-revisionnisme-suite.html.

Les amateurs de jugements à la Brid’oison sont invités à se reporter, dans le premier tome de mes Ecrits révisionnistes, aux pages 152-155, où figurent quelques joyeusetés d’un jugement rendu en 1979 par Dame Baluze-Frachet, juge d’un tribunal de police de Lyon. La bonne dame en question décrétait alors que le simple fait de poser la question de l’existence des chambres à gaz portait atteinte non seulement aux « bonnes mœurs » mais à « l’ordre moral ». Le piquant de l’affaire est qu’en invoquant « l’ordre moral », elle préconisait, mais sans doute l’ignorait-elle, une valeur chère au comte de Mac-Mahon, maréchal de France, président de la République française et modèle à jamais du conservatisme réactionnaire. « L’ordre moral » nous reviendra soixante-dix ans plus tard avec… le Maréchal Pétain. Quant aux amateurs de curiosités comportementales, ils trouveront provende dans les deux vidéos suivantes où figure l’actuel chef du gouvernement français : « La main gauche de Manuel Valls » et ‪« Rassemblement 19 Mars [2014] – Discours de Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur ».
31 décembre 2015

En instance de rédaction : 1) un article sur un embarrassant secret de Serge Klarsfeld ; 2) une étude sur le caractère hautement inflammable et hautement explosif du cyanure d’hydrogène.

Posted by N N

http://robertfaurisson.blogspot.fr/2015/12/la-totale-victoire-des-revisionnistes.html »

Note LHDDT :

Le vainceur a toujours tendance à exagérer.. de retour de la pêche, il va dire qu’il a pris un brochet de 8kg.. de quoi boucher le port de Marseille.
Ainsi, les soviétiques libérant les camps avaient poussé le bouchon à 4 millions.
Un sénateur US avait estimé ) 650.000 morts (pas « gazés ») ce qui n’est déjà pas si mal !

Ça doit être le dico « Le Quid » qui a été condamné – à l’époque, pour avoir édité « 4 millions » ~~

Bravo Robert.. viendra un jour où le « bobard de guerre » tombera dans les poubelle des histoires. En attendant : prend grand soin de toi; dois-t’on te le dire : tu nous es précieux 😉

Les gens de droite sont tous des c*ns, alors les Sirs Shumule – tu parles !

Les untelectuels résident tousses à gauche – c’est bien con nu.. surtout les brutes CGTistes de Sud-Rail..
Les gens de droite sont tous des c*ns de crânes rasés (ici : une listes des principaux cons, même avec leur cote en matière de connerie).
Si ces qualificatifs sont destinés aux gens de droite en général, comment qualifier les LHDDT plus brun que rouge-brun alors ? Plusse pire : il faudrait bien un appel à témoins pour suggérer un adjectif super salace pour Sir Shumule ou Sir Shumule bis et autres pour l’instant et toujours hors catégories.

Le Graal [est] la pierre sainte venue d’Hyperborée. La racine celte K.R.N. veut dire ‘pierre’. On la retrouve dans tous les dialectes européens, jusque dans nos langues modernes : dans Karnac, chronos, Kernunos (le dieu celte portant des bois de cerf), mais aussi dans crâne, ou couronne. La syllabe K.R.N. signale toujours que nous sommes en présence du Graal.

Sans comparer S. Shumule (shumule.blogspot.fr) aux grands auteurs « fascistes », bien que.. force est quand même de constater que ce SS vole à quelques lieux au dessus de « Libération ». Ne parlons pas de Sir Shumule (shumuleforever.blogspot.fr/) qui lui, incassable, intordable, incorruptible vole à des dizaines de kms.

Bernard Arnault porte plainte pour injures contre Libération

Par figaro.fr, Le | LeFigaro.fr – il y a 53 minutes

Le quotidien a titré «Casse-toi riche con» en réaction à la demande de nationalité belge de l’homme d’affaires. Ce choix de une a suscité un flot de critiques sur les réseaux sociaux.
Bernard Arnault a décidé de porter plainte pour «injures publiques» contre le journal Libération. Le quotidien a en effet mis en une de son édition de ce lundi une photo du patron du groupe LVMH, valise à la main, avec en gros titre «Casse-toi riche con».

Loin de ces aberrations, allez boire à une des sources claires des Sirs Shumule selon tranche d’age.
Voilà quelques mois, Sir Shumule s’est ripoliné que c’est un plaisir.. en fait, des Shumules – comme d’autres bonnes choses, il y en a plusieurs sortes : Papa Shumule http://shumuleforever.blogspot.fr/ & consort http://shumule.blogspot.fr/ . Toute façon, ce sont des S.Shumules et ici, on est pas raciste avec les Shumules qu’ils spoient père fils cousins et consort – pour les restes, ça se discute.

Bien sur shumuleforever.blogspot.fr reste égal à lui même droit dans ses bottes – destiné à qui de droite .. alors que shumule.blogspot.fr/ , plus conciliant, serait même à conseiller même/surtout aux petites têtes blondes ayant tout intérêt à en parcourir les lignes désaltérantes.
Shumuleforever vous explique tout sur Freyja, Freyr, Frigg, Odin.. avouez que ça a quand même une autre gueule que les bondieuseries à vomir.

Curieux article justement sur Sir Shumule blogspot (Shumule-le-Jeune) qui cause de K.R.N en faisant référence finalement au Graal, symbole récupéré – soit, mais devenu chrétien quand même 😉

Même les vieilles peaux de biques .. (maj)

 

 
Tout se bonifie en vieillissant – même les vieilles peaux de biques.
Tenez : jetez un coup d’oeil à la feuille de @LG (La Brebis Puante et Legaleuse ..). Il y a deux ans, c’était déjà pas mal question illustration – déjà son fond d’écran qui vaut le jus; à condition toutefois, d’être original soi-même. Déjà quelque images d’enfer de surréalisme (qu’on lui avait chipé sans plus de copyright ©.

Eh bien, ça ne cesse de s’améliorer, se bonifier, saponifier comme on dit en Allemand.

Curieusement, la Brebis est allée à l’école.. et se débrouille quelque peu avec sa longue française. La Brebis est même mélomane bien que ça n’apparaisse pas bien sur, pas si facilement sous internenette; n’empêche que ça induit un évident rapport de causes culturelles à effets culturels.

La biquette a des travers pour sur.. (comme nous) : elle ne peut pas voir en peinture les Maçonneries, les Qui Vous Savez.. comme nous, tout comme @Alphabeta d’ailleurs.
Et quand il écrit en dédicace « Blog inoffensif consacré à Mina Mazzini« , il nous fait bien rigoler; sachez qu’il arrive à la biquette de ruer, donner de méchants coups de sabots aux lupus, voirE les encorner.

La belle brebis bêle pendant que Mina Mazzini chante – elle.
Mina est uen ritalienne (1) qui a suggéré l’oeil de peintres, graphistes et autres photographe.. des kilomètres sur le site de @LG.

Comme on ne peut être bonne à tout, la malheureuse brebis est hébergée dans une paille qu’on ne change pas tous les jours chez Blogger/Blogspot..

Pour la route – une petite dernière du 24 août :
 

 
avouons que ça a de la gueule, non !?

(1) « ritalien » : copyright © @Alphabeta.

La Brebis s’épouille

La Brebis Legalleuse fait son liftingue de printemps ..
Un peu comme Félix qui renait de Décembre en somme.
 

 
Fidèle à Mina, la BrebisLegalleuse vante Mina pendant qu’on sponsorise SuperBus (toutes proportions gardées).. les goûts et les couleurs, c’est comme tout : chacun chat chienne.

Entendu que la vieille brebis continue toujours à bêêêler sur brebisgalleuse.blogspot.fr.. la Brebis perd sa laine un peu partout, maintenant chez WordPress.

Et soyons assez sympa pour aller crotter quelques vilénies sur cette nouvelle feuille toute propre après sa tonte printanière.

[tags keywords LeGall Legal Brebis Galeuse brebisgalleuse blogspot]

Remettre l’ouvrage sur le métier ..

Appel général @ la Brebis Legalleuse !
Dois t-on compter en années ?

La Brebis Legalleuse se bat avec cette merdre de Blogger (blogspot), hébergeur sensé l’accueillir. Passons sur les pages de la redoute qui vous arrive dans un deuxième browser.. Il y a 15 jours, La Brebis bêle d’histoires de virus.. c’est vrai que Blogger envoie aussi des spams .. on évite donc d’aller survoler La Brebis pour y retourner aujourd’hui.. et « pan ! » :

 

 
Alors qu’il n’y a bien sur pas d’erreur ..
Sous Blogger, on a la faculté d’entrer un message par plusieurs voies, alors, on change de « OpenId » pour « Nom URL » »Nom.. »
Plutôt « on essaye de changer », car le bazar entre en boucle .. on se délogue, ferme la page pour la ré-ouvrir mais pour retourner dans cette satané boucle ..

Bon, on verra la semaine prochaine.

Ce post était en réponse à

mercredi 7 mars 2012 – La Nature a horreur du Vide

[image]

Bon sang ne saurait mentir :
mais bien sûr !
Et si nous massacrions et avortions nos Elites :. à la mode Minerva-Casher-Halal ?

[image]

A qui le Tour ?
By Courtesy of
Mom
and Dad, Butchers…

Publié par Le Gall : Décrypter Le Système Pyramidall à l’adresse 22:41

Et c’est comme ça depuis plus d’un an !
LHDDT/WordPress heureux de faire le backup de BrebisGalleuse.blogspot !

Ajouter un nouvel article (maj)

http://bouffonduroi.over-blog.fr/
http://creseveur.hautetfort.com/
http://chris.blog.mongenie.com/

Trois blogs de génie !

Et une version du Bouffon qui ravira notre LHDDT chéri

http://folleduroi.erog.fr/article-l-effeuillage-de-dame-beatrice-51523688.html

Je disais donc :

  • bouffonduroi.over-blog.fr/ & http://creseveur.hautetfort.com/, qu’on connaissait, sont deux sites sympa pour leur graphisme (rarement du Peynet)
  • par contre @LG nous cachait « chris.blog.mongenie.com » qui est bien fichu et plein d’humour comme d’hab. sauf que noyé de 2.874 pubs intempestives.
  • pour ce qui est de folleduroi – sans commentaire. C’est quand même mieux que de se faire engueuler par sa concierge.
  • remercy pour le second cadeau.. singurafelina où on voit bien le côté fesse; mais, comment faire pour le côté pile ?
  • J’oubliais.. cette feuille que j’aime bien aussi, dans laquelle tu vas te prélasser : petitimmonde.
     

     

    De FireFox (CometBird) impossible de copier/coller vers @LB – la barbe BlogSpot.. ça marche sous IE6 mais « erreur sur la page » au moment d’expédier !

    Jean, né « Marre » (de BlogSpot)(maj)

    Suis-je le seul sur la Planette ?.. ya pas un de nos msg sur 10 qui parvient à l’amie Brebis LeGalleuse.

    L’hébergeur BlogSpot est une merdre un peu vantable.. à chaque clique, t’as droit à une page de pub (dans une seconde fenêtre pour voir mieux.. ) minimum.
    Sans parler des « Erreurs sur la Page » divers .. Si tu autorises.. une fois sur deux, t’as droit à une autre galère.. Là, c’est la quatrième tentative.. Firefox, Cometbird et bien sur IE ..

    Sur l’illustration, on voit que la page est bloquée pour cause de refus d’une seconde fenêtre publicitaire .. seul le font d’écran est chargé (fort joli d’ailleurs, preuve du fort bon gout du fromage de brebis ..)

    On se met à la place d’une pauvre brebis égarée sur BlogSpot.. c’est un gros boulot – non pas de changer de provideure, mais de rapatrier son historique ..

    On finit par ne plus savoir pourquoi on est ici.. ah si : impossible de répondre à une feuille..

    LHDDT va encore se dévouer pour héberger..

    La feuille de La Brebis très Gauloise :


    La Galleuse Brebis qui fait « Guéééééé ».
    mardi 11 janvier 2011
    No Pinkwashing of War Crimes
    Titre : « Pas de lessivage des crimes de guerre à l’eau de « rose » « ! Des Gués US qui ont compris certaines des arnaques sionistes ! Enfin, une note d’espoir rose dans ce monde de brutes.

    http://www.quitpalestine.org/actions/DivestCampaign-new.htm

    avec un lien vers le gros blême palestinien – feuille à laquelle on répondait :

    En voilà une feuille qu’elle est bonne.. La Gaie Brebis, qui jappait plutôt au Conspirationnisme qui n’existe pas .. s’interpelle de la Palestine.
    Palestine dont tout le monde se fout – moi le premier, mais voit dans son exemple, un dangereux modèle.

    Pour se faire une idée :

    .. mais la France est aussi concernée par ce problème .. Pour ma part, en qualité de Redresseur de Torts, je défend la Palestine symboliquement, sachant que les carottes .. je défend contre le mécanisme de l’hégémonie et expentionisme de l’idéal-judéo-sioniste. Certains comparent le phénomène palestinien à la grenouille dont on chauffe lentement l ‘eau de telle façon qu’elle ne se sauve pas. Voilà : les judéo-khazars, de droite comme de gauche, sont aux manettes de la France (suffit de savoir compter ..) en attendant la cerise DSK.

    Cette feuille n’est pas destiné à enfoncer la Brebis.. plutôt à comparer nos provaïdeurs « gratuits » pour les auteurs – pas pour les con sommateurs dont LHDDT fait partie.

    Bien qu’on ait une petite préférence pour le Roquefort ..

    Le Gay Çavoir .. un drame

    Le blog BlogSpot « Le Gay Savoir » vient de nous quitter.. pas de sa plus belle mort, loin s’en faut. Si l’on en croit son pauvre papa, ce fut long et difficile …

    Mais, bref, comme on le sait déjà : il renait – non pas comme un vulgaire Félix, il renait dans une gazelle aux quartiers de la Toison d’Or qui porte le doux nom de « La Chèvre de M. Le Gall », mais qu’on appellera pour plus de commodité et
    .
    affectueusement La Brebis Galleuse .. rien que du bonheur (1).


     

    On se gardera bien de définir cette feuille, mais si on cherche, comme on l’a fait, une feuille à la colère inextinguible, c’est la bonne adresse. On y traverse les arcanes de la fumisterie ET organisée ET planétaire. Tout ça avec humour (l’appel au suicide est interdit en France métropolitaine), clips de la meilleure musique (audible), pas raciste généralisé avec même une sensibilité aussi italienne que marquée.

    ♠♠♠ De combien La Brebis a t-elle soudoyé LHDDT pour lui faire une petite promo ? Nous répondrons aux mauvaises langues : zéro zéros et encore : bien que d’expression fort différente : qui se rassemble se ressemble (comme dit l’adage). Pas plus conspirationniste qu’il est normal d’être conspirationniste (2). Est-ce une réponse satisfaisante ?
    Une différence majeure toutefois : sur La Brebis, on ne trouve pas, comme ici, ni demoiselles, ni jeux de maux à 100 balles. Ainsi, quand on a finit de nourrir son neurone sur La Brebis Galleuse, on peut revenir au chaud ici – le repos du farouche guerrier en somme.

    (1) sauf que ça pue quand même un peu le bouc, hein ?

    (2) Ne pas se méfier de la conspiration permanente, qui existait déjà bien avant les Néron et autres César, c’est faire preuve d’un dangereuse naïveté.

    Sauve (mon blog) qui peut

    Les grands hébergeurs, comme WordPress, BlogSpot et autres sauvegardent correctement les données qui leurs sont confiées – une chance ! Ils usent de « raid » qui fait que tout est toujours en double ..

    N’empêche que lorsqu’on tient un blog, un petit site, on peut avoir des surprises.. Pour s’assurer de pouvoir retrouver toute sa matière, rien ne vaut de sauvegarder soi-même. Les hébergeurs proposent bien des solutions de sauvegardes à la demande, mais si les sauves fonctionnent.. c’est moins sur pour la restoration !

    Sur PC, les deux méthodes utilisées ici, sur LHDDT, sont

    1) A chaque écriture d’un nouvel article, d’une mise à jour, on fait simplement /fichier/enregistrer_sous/ à destination d’un répertoire indexé par mois. On conserve ainsi TOUT ce qui concerne l’article, images comprises, même les réponses. Pour des raisons de place, rien n’empêche de faire un glisser/coller vers un fichier.rar qui fera économiser environs 50% de l’espace disque.

    2) A condition de n’avoir demandé une interdiction de recopie à l’hébergeur, on exécute WinHTTrack qui est un copieurs de sites, un « aspirateur » disent certains..

    Après un an d’exercice, comme ici, on sauve régulièrement quelques 800M;on lance ça la nuit.. Les recopies, par WinHTTrack s’achèvent parfois anormalement.. à ce que cela ne tienne, en utilisant l’option « mise à jour » de HTTrack, à condition de relancer chaque nuit – vers le même répertoire, passé quelques jours, on est garanti d’avoir une image fidèle de son blog.
    HTTracks vous offre une image parfaite de votre blog.. sur votre PC!

    La seule précaution pour débutant, c’est de maitriser la « profondeur » de la recopie. Si votre page n’appelle aucun lien, la profondeur est « 1 », si votre page appelle une URL sur un autre site, elle est de 2. Ainsi, si on faut profondeur 16, on risque de recopier la moitié des ordinateurs de la planète !
    La bonne profondeur, c’est celle par défaut, c.à.d « 3 ».

    Il existe plusieurs aspirateurs mais HTTrask est de loin le plus simple, donc, le plus pratique et un énorme avantage, c’est qu’il produit une arborescence fidèle et accessible directement alors que la plupart use d’une base de données imperméable.. cela veut dire aussi qu’on a pas besoin de HTTrack pour visiter ses fichiers sauvegardés, n’importe quel brozeur fait l’affaire.