Archives de Tag: Gourion

Avant les sauterelles, qu’y avait-il en Palestine ? (Re rigolo de Jean-Patrick Grumberg)(Màj : prénoms de juifs)

Parmi les juifs sionistes, il y a des rigolos mais il y a aussi de gros marrants.

Pour en revenir à cette interview avec Poliny..

Le gros nullard sioniste donc raciste (juif) alléguait – en jouant sur les mots, que la Palestine n’existait pas (avant 1960)..
Que le pays ait été tiraillé à cause de Sykes-Picot.. ok, mais pour ce qui est d’une populace, elle est toujours bien existante depuis plus de 20 crapuleries. Pour un esprit saint, répéter mille fois une connerie n’en fait pas une vérité.

Il a bien essayé de mettre Natacha en difficulté en déversant quelques sornettes mais la fine et jolie donzelle ne c’est pas laissé prendre à ces âneries.

Bon : emporté par le sectarisme et la haine des « bougnoules » on peut être juif de qualité supérieure mais avoir encore quelques lacunes.. raison pour laquelle, @LHDDT va lui faire le bouche à bouche historique..

Un site archi sioniste (qui se dit juif israeladvocacy.net « avocat pour israel » état juif) PROUVERAIT que la Palestine n’existait pas – par un tour de passe-passe juif un peu lourdingue; ce site dit simplement qu’on confond « Palestine » avec Philistins c-à-dire « gens de la mer » mais mon pauvre monsieur : ce n’est pas parce que les origines de la France sont dans l’île de la Cité ( Lutece) que la France n’a pas le droit d’exister..
Et ce site apporte sa « preuve » : ces gens n’étaient pas des arabes !!
Pauvre de vous.. comme si les pays « arabes » n’étaient populé QUE par des arabes.. allez dire ça aux kabyles !
Paradoxalement : il y a bien peu d’arabes dans les pays arabes.. arabes from Arabie je veux dire, « Arabes » n’est qu’un qualificatif hérité des INVASIONS.. Comme si tous les français étaient des Normands ! qui sont aussi « des gens de la mer » comme les philistins.. Comme si l’Espagne était populée de « melons » !
Fô pas confondre « bronzé maghrébin » avec une poignée d’envahisseurs en provenance d’Arabie.. ou alors : la population française est composé de Normands – déjà cité et surtout de Romains 😉
Quand je revois la gueule de Yasser Arrafat, je vois un citoyen endémique de la Palestine.. rien dans ses allèles ne dit qu’il est « arabe ».. que ses aïeux aient été forcé à l’Islam, c’est là le fait objectif : Yasser est comme tous les autres juifs en Canaan ! En somme, Yasser était certainement plus « juif de souche » que Métamiaou ou le germano-russkov Herr Lieberman.

Justification plus racistes : je ne vois pas.. mais d’un site qui justifie l’Etat des Juifs contre les Palestiniens, rien d’étonnant tu diras.
Facile cette confusion qu’on fait entre « forcé à l’islamisation » et « de race arabe » !! Aussi malhonnête que « si tu critiques l’Occupant qui trucide les gamins, c’est automatiquement que tu es un nazito-anti-juif.
La preuve ! 😉

Pour en revenir à ce gros nullard qu’on tante d’éduquer, il aurait du remarquer cette seconde carte, sur le Web – carte dressée en 1873.. un demi siècle avant les accords Sykes-Picot ! Et même si les palestiniens intéressaient fort peu avant les accords Sykes-Picot (1916), là, il y avait bien DES GENS.. pas seulement des « sauterelles » comme le disait Golda Merde et ce porc de ben Gourion.

Si le Redresseur de Torts n’a pas réussi à le redresser, c’est que Grumberg est de l’habituelle & patente mauvaise foi. Mauvaise foi ordonnée par Dieu qui aurait donné la Palestine aux juifs mon cul.. billevesée puisque ce « Dieu » n’a même pas de siège à l’ONU.

Tu notes que sur ces cartes, on ne cite ni l’hypothétique « Israël » ni bien sûr, les 12 ou 13 tribus juives.

Tu notes aussi – amusé, comment ces fiers juifs se déguisent pour mieux passer à travers les goutte chrétiennes.
Comme les muzulmans se griment au travers de la takkyia pour propager un Islam en sous-marin, le juif « français » s’affublent d’un ou deux prénoms particulièrement pas-juif mais bien chrétien, du genre Saint Jean, Saint Patrick ou Saint Roger (« Hanin » Jacob el Yakoubb Lévy) ou encore « Marcel » Dassaut (Bloch en juif) qui est enterré sous une dalle représentant une immense croix latine !

He changed his name from Bloch to Bloch-Dassault and, in 1949, to simply Dassault. Dassault was the alias used by his brother, General Darius Paul Bloch, when he served in the French resistance,[1] and is derived from char d’assaut,

Ces juifs qui – opportunément – changent de noms comme de chemise.
Toi qui t’appellerais « Marcel Ducon ».. Essaye de faire changer ne serait-ce que le « c » de ton nom par un « p ».. tu nais pas juif ? alors – tu n’es pas sorti des administration, tu peux me croire !!

Ça fait penser aux juifs déguisés chrétiens en Espagne : les marranes.

Dans cet excellent film « Deuxième Vie » (de Braoudé, pote de Roger Levy aka « Roger Hanin ») une grande famille toussa : le gamin change de prénom juif en chrétien quand il arrive à l’école ..

Sur la personne de « Patrick » Braoudé :

PATRICK BRAOUDE ET LAURENT NAOURI :

LEUR CRI DU CŒUR POUR UN CHANT SURGI DES TENEBRES

Le 15 décembre prochain se déroulera la « première » parisienne du Chant des Rouleaux (1), un oratorio scénique composé d’après le témoignage de Zalman Gradowski (2) – Juif polonais déporté à Auschwitz-Birkenau, affecté aux Sonderkommandos – et des poèmes de déportés… bla bla

Commençons par la fin (fin de la Palestine)

* Massada 20 juillet 09:04
@sirocco

C’est clair les palestiniens n’ont aucun intérêt à la paix. Ils vivent entièrement des dons internationaux qu’ils perdraient en cas de paix. Ne pas avoir d’accord est vitale pour eux.

Répondre

*François Vesin 20 juillet 10:02
@Massada
« …il est fort a pariier que le monde Arabe lachera les palestiniens. »

…alors, un beau matin, les forces de police israélienne regrouperont les palestiniens
dans un stade (faute de vélodrome) où ils seront parqués
en attente « d’une nouvelle affectation…. »

Répondre

* François Vesin
François Vesin 20 juillet 10:07
@Massada
« Ils vivent entièrement des dons internationaux »

Israël vit de son travail …un peu et des dons de sa diaspora étasunienne
et des millions de $ de dons des sectes évangélistes étasuniennes…

Répondre

* Dzan 20 juillet 14:19
@Massada
Je vous conseille si vous les trouvez de visionner les DVD de « The Promise »
Vous y verrez les braves Israéliens, commettre des attentas sanglants contre les Anglais, foutre les Palestiniens dehors de leurs maisons, s’approprier leur bien et leurs champs d’oliviers. Ah la bonne fable d’Exodus!

Je vous signale, que ce film est fait par des Anglais, et que par un hasard extraordinaire, il n’est jamais passé à la télé française.

Répondre

C’est ce qu’on lit en marge, à la fin d’un article sur le bisou Macron/Métamiaou,
chez AgoraVox.

Encore : Au titre du « terrorisme juif », le terme plait assez peu à Wikipedia, ce me semble :

Pourrait-on renommer l’article terrorisme juif en terrorisme sioniste pour ne pas laisser entendre que le terrorisme est propre aux Juifs, mais plutôt qu’il est le fait d’une frange extrême du mouvement sioniste ? ADM

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Terrorisme_sioniste/Archives_au_20_juin

C’est vrai -remarques, qu’il y a peut-être des sionistes pas trop juifs 😉

[Tags Keywords festivités Vel d’Hiv Netanyahu Macron Exodus attentats juifs, TSAHAL actes terroristes perpétrés par des milices sionistes (Lehi, Irgoun, Haganah et Palmah) à l’encontre des civils arabes Gourion]

pourquoi-la-palestine-demeure-lenjeu

Les soldats [juifs, fils de ceux qui tant et re-tant souffert un chouïa de la Sainte Chohah donc – ndr] avaient uriné et déféqué sur les planchers, les bureaux, les broderies et les œuvres d’art. Ils avaient maculé les peintures des enfants de matières fécales, et écrit – avec de la merde – « Born to kill » (nés pour tuer).

Courts extraits d’un article arretsurinfo.ch.

Pour mettre l’eau (dégueulasse) à la bouche :

Depuis 2008, la Grande-Bretagne à elle seule a accordé des licences pour l’exportation en Israël d’armes, de missiles, de drones et de fusils de tireur d’élite, d’une valeur de 434 millions de livres sterling.
Ceux qui ont affronté cela, sans armes, ceux qui ont refusé de se soumettre, font partie des Palestiniens que j’ai eu le privilège de connaître ..

Une petite (juive) dernière :

Il était minuit passé quand le travail d’accouchement de leur second enfant a commencé. Le bébé était prématuré, et quand ils sont arrivés à un poste de contrôle avec l’hôpital en vue, le jeune soldat israélien leur a dit qu’ils devaient produire un autre document.
Fatima perdait beaucoup de sang. Le soldat se mit à rire et à imiter ses gémissements et il leur a dit: « Rentrez chez vous ». Le bébé est né là dans un camion. Il était tout bleu de froid et sous peu, n’ayant pu recevoir de soins, il est mort d’hypothermie. Le nom du bébé était Sultan.

Excellent article bourré de références, malheureux témoignages sur des chienneries diverses.. où on ne dit pas que « TSAHAL est l’armée la plus morale du monde » civilisé – comme de bien entendu.

Bref : israéliens = nazis, CQNEPAD (Ce qui n’est plus à démontrer).

Après ça, un gazaouï dira que ce qui leur est arrivé en 39/45 n’était que justice préventive… mais le Hamas, ce sont des TERREURISTES; « terroriste », c’était le mot que les nazis (allemands, pas judéo-israéliens) utilisaient pour taxer les « résistants » français.

La France a fini par être libérée de l’Occupant – en Palestine : reste püka.

[Tags Keywords expulsion, Nakba, Palestiniens, « Le Plan D », juifs, sionistes, fascistes, occupant, Israéliens, 1948, apartheid]

Douce Fron.. ceu, le pays de mon enfan.. et cétéra » ♫ ♬

@Blh – décembre 22, 2015 à 20 h 39 min

en ref. à cette feuille.

Quand on sait que le numéro deux du sénat est une algérienne : Bariza Khiari.
« … « Je suis musulmane sunnite, de rite malikite et de tradition soufie… »
«… Et notre islam est un islam apaisé, ouvert, tolérant, en cohérence avec la tradition laïque française. »

Là, on commence à réfléchir !!!

Le sunnisme est le courant religieux majoritaire chez les musulmans qui représente la ligne de conduite de Mahomet (Coran).
Le malikisme est un courant du sunnisme et l’imam Malik appliquait sans restriction le Coran. Courant religieux majoritaire en Afrique du Nord, en Egypte, au Soudan.
Le soufisme est une quête philosophique et religieuse dans l’Islam spirituel, mystique et ascétique de l’islam.
Et, tout ça est en cohérence avec la tradition laïque, Madame Bariza Khiari ?
On en doute.

Bref !

@Jacot | décembre 22, 2015 à 20 h 51 min
Oh, blh, je te soupçonne de nous suggérer que… peut-être… y’aurait de la taqiya (1) ? Comme on dit au sénat, sénile et non avenu !

(1) Dissimulation tout comme le marranisme juivo-hébreu en cours en France.

Rions un peu des juifs (qui s’y frotte ch’te nique)

Il est un peuple d’un intelligence, d’une finesse créatrice, d’une culture, d’une ruse argentière au dessus de tous les autres peuples de nullards., même du célèbre mais usurpé « peuple juif » qui disparaît dans son ombre..

Non, ce peuple n’a rien d’un « peuple élu de Dieu » – pas plus hébreu qu’israélite .. il s’agit des Khazars.

Eh oui – suivez un peu notre raisonnement : les khazars actuels – ceux qu’on prend à tort pour des « juifs ».. ceux dont les noms se terminent en -stein, -man etc; ces noms qui laissent des traces dans la finance, l’art, les découvertes scientifiques n’ont rien à voir avec le supposé ancien ou nouvel Israël.. ils proviennent d’une région aux confins Nord-Est de la Turquie, la Khazarie (entre la Caspienne et la mer Noire, ce sont des turco-mongols – vers 850).
Bien que ces gens aient été convertis à la religion juive par leur roi à l’époque.

Bien sur, si les juifs hébreux ne s’étaient vantés de cette supériorité, jamais nous n’aurions gratté, fouillé, cherché à en savoir plus .. découvert cette supercherie par substitution !
La Shoah pour racisme aussi en prend un coup, d’une certaine façon : Hitler s’étant gourée de cible le pauvre !

Ainsi, il y a bien une supériorité, mais malheureusement, elle ne vient pas des Cohen, elle n’est pas de race « juive », mais de « religion » juive, ce qui n’est ADNiquement, pas du tout la même chose et ces chers gènes du génie ne sont pas transmis par les précieuses mères hébreuzes mais plutôt (en simplifiant) par des mères khazares de Russie « blanche »..

Les « vrais » juifs – si tant est que ça ait un sens passé 3000 ans, proviendrait d’Egypte, de Canaan ou de Mésopotamie .. ils ne représentent guère que 5% de ceux qui se font passé pour « juif » confondant ethnie et religion. On lit tout ça dans « Comment le peuple juif fut inventé » de Shlomo Sand et dans « La treizième tribu » :
 

 
C’est le judaïsme qui devint la religion officielle des couches dirigeantes de la société. Il va sans dire que l’acceptation du judaïsme comme religion d’Etat d’un peuple ethniquement non juif pourrait faire l’objet d’intéressantes spéculations..

« C’est un mythe chrétien qui invente la légende de l’exil du peuple juif.. jamais les Romains n’ont chassé les juif en 70 !!
« Les juifs anciens s’islamisent .. » Sic S. Sand. En somme ; ben Gourion & Yassaer Arafat – kiffe-kiffe ben bourrique !

Même les « juifs » d’Afrique du Nord sont surtout .. des berbères – voyez Eric Zemmour – un arabe que nous aimons bien !

La culture sépharade est un élément essentiel de la culture juive, mais le peuple juif qui la porte est un peuple d’origine plus berbère que sémite.

Aussi, de la plume de Sand :

Je me suis demandé comment des communautés juives aussi importantes avaient pu apparaître en Espagne. J’ai alors vu que Tariq Ibn-Ziyad, commandant suprême des musulmans qui envahirent l’Espagne, était berbère et que la majorité de ses soldats étaient des Berbères. Le royaume berbère juif de Dahia Al-Kahina n’avait été vaincu que 15 ans plus tôt. Et il y a, en réalité, plusieurs sources chrétiennes qui déclarent que beaucoup parmi les envahisseurs d’Espagne étaient des convertis au judaïsme. La source profonde de la grande communauté juive d’Espagne, c’étaient ces soldats berbères convertis au judaïsme.

On en apprend tous les jours .. et, sous peine d’inculture : et on ne dira plus d’âneries non plus qu’on ne pourra haïr sur fond d’une race qui n’existe pas ! sauf de mauvaise foi ou les imbéciles – il en restera toujours.

En conséquence : que les prétendus juifs-de-race nous lâchent un peu les baskets avec leur conneries et merci aux juges de passer se perfectionner sur LHDDT.

« Promenade » Ben Gourion (1)

L’Etat juif nous prend pour des c*ns (que nous somme, il faut bien l’avouer) et ce, depuis 65 ans.

Voyez cette dialectique – cette suite de mots qui ne veulent complètement rien dire mais nous promènent agréablement :

Nétanyahou: Israël serait « un partenaire déterminé » dans une trêve

(Sipa / 20.11.2012 16h56)

Stop ou « encore » ?

Gaza: Israël préfère la diplomatie à la guerre (Netanyahou)
RIA Novosti – ‎Il y a 3 heures ‎

Et les français de blablater, les ricains de blablater, les juifs de blablater – et tout le monde il est content de blablater en rond depuis 65 ans sachant qu’on donnera toujours raison à des gens qui ont survécu à l’abominable Choa d’Adolf Hitler – pendant que la race palestinienne est en voie d’extermination (gazaïfiés) pire que les baleines.

(1) Pendant que la France – « le pays le plus juif d’Europe », ami d’Israël, rend hommage aux crapules :

FRANCE • L’hommage parisien à Ben Gourion passe mal | Courrier …
15 avr. 2010 … FRANCE • L’hommage parisien à Ben Gourion passe mal. Une promenade au nom de l’ancien Premier ministre israélien a été inaugurée le …
http://www.courrierinternational.com/…/l-hommage-parisien-a-ben-gourion-passe- mal

Où on lit : de la violence exercée à l’encontre de la population palestinienne, des destructions de maisons, de l’extension des colonies… Il s’agit là de faits incontestables, et non pas d’un simple « point de vue ». Et pourtant le maire de la capitale, Bertrand Delanoë, ne voit aucune raison de reconsidérer sa décision. A ses yeux, Ben Gourion est un grand homme d’Etat.

la saleté serait autocollante..

Florilège

@Blh (de Calembredaines ..) n’aime pas les Bohringer.. nous si, mais dans « Le sourire » de Miller seulement.. pour le reste – c’est vrai qu’il est moins comique

Citations – Fdesouche.com

Pour me plaire, il faut être juif, arabe ou africain. Richard Bohringer, acteur franco -sénégalais – Tribune Juive. Il faut que les Français blancs s’y fassent : bientôt …
http://www.fdesouche.com/citations

citons, citons doc .. un petit florilège – « tout » le reste est visible sur FDS :

Citations
Je pense que les Français attendent une France d’après (…), une France où l’expression “Français de souche” aura disparu. Nicolas Sarkozy / Livre Programme, juillet 2006

Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, franchouillard ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. Pierre Bergé, Georges-Marc Benamou, Bernard-Henri Lévy / Globe n°1 – Edito (1985)

Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à «la Marseillaise». J’espère que le cadre national sera un jour dépassé. Bernard-Henri Lévy

Pour nous l’Europe, ce n’est pas une fin, c’est une étape vers un monde sans frontières et ce n’est pas un continent, c’est une idée, une certaine conception de l’Homme… Jean-Michel Quillardet, Grand Maître du Grand Orient de France

C’est une tragique illusion que de vouloir faire coexister dans un même pays des communautés ayant des civilisations différentes. L’affrontement est alors inévitable. Les grands conflits ne sont pas des conflits de race, mais de croyance et de culture. Michel Poniatowski, ancien ministre de l’Intérieur

Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes, là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être comme une invasion de criquets… Partout, de manière à ce qu’on ne puisse plus revenir en arrière. Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances, décembre 2005

Pour me plaire, il faut être juif, arabe ou africain. Richard Bohringer, acteur franco-sénégalais – Tribune Juive
 

 
Le rap a fait énormément de mal à la scène musicale française. C’est une véritable catastrophe, un gouffre culturel. La pauvreté de l’idéologie que ça véhicule : la violence, le racisme anti-Blancs, anti-occidental, anti-femmes… C’est affreux. Fred Chichin (Rita Mitsouko) – Télérama, avril 2007

Notre problème, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers mais ce n’est pas les mêmes (…) Avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des noirs. Jacques Chirac – 19 juin 1991

C’est le fruit vénéneux de l’antiracisme des années 80 qui a exalté les différences pour mieux dénigrer une identité française assimilée au franchouillard pétainiste et raciste ; et la référence obsessionnelle à la Shoah, qui a entraîné une concurrence victimaire, dont Dieudonné restera l’emblème. Eric Zemmour, Le Figaro, 9 janvier 2009

L’objectif, c’est de relever le défi du métissage. Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. C’est un impératif. On ne peut pas faire autrement (…) Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la république passe à des méthodes plus contraignantes encore. Nicolas Sarkozy, 17 décembre 2008

J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire. Pierre Desproges, Fonds de tiroir, Editions du Seuil

Oui, l’Afrique est notre avenir Ségolène Royal, 18 mai 2009

Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. (…) En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël. Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI et ancien ministre de l’Economie, 1991

le copieur !! qui visiblement à reluqué par dessus l’épaule de son coreligionnaire :

Au 23ème Congrès de l’organisation sioniste mondiale il précise à propos des devoirs d’un Juif à l’étranger, que : « l’obligation collective de toutes les organisations sionistes de diverses nations d’aider l’Etat juif en toute circonstance est inconditionnelle, même si une telle attitude entre en contradiction avec les autorités de leurs nations respectives.
Source : Ben Gourion : « Tasks and character of a modern Zionist », Jerusalem Post, du 17 août 1952 et Jewish Telegraphic Agency du 8 août 1951.

(Sauf erreur, on trouve cette citation dans « le » bouquin de Robert Faurisson).

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin :

[Pour sauver les retraites] le troisième choix conduirait à organiser la venue de deux millions d’étrangers par an entre 2020 et 2040, ce qui se traduirait, sur l’ensemble de la période considérée, du fait de l’élargissement des familles, par l’entrée sur notre sol de 93 millions d’immigrés ; la France compterait alors 187 millions d’habitants, dont 68 % d’immigrés de première ou de deuxième génération. Jacques Attali, L’avenir du travail, Fayard, 2007

L’antiracisme, aujourd’hui, n’est plus seulement un principe, mais est devenu une idéologie. C’est-à-dire une manière de voir et de réduire à la fois le monde, et aussi une façon d’exclure des gens. Alain Finkielkraut, philosophe

Chaque année, l’immigration coûte donc aux pouvoirs publics 26,19 + 10,808 – 0,593 = 36,4 milliards d’euros, soit les 4/5e du déficit du budget de l’État en 2008 (près de 42 milliards d’euros). La facture en sera adressée aux contribuables. Le Coût réel de l’immigration en France, Contribuables Associés, mars 2008
François Desouche est un des blogues les plus lus aujourd’hui en France. Colombe Schneck, France Inter, 6 avril 2009

Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République. Laurent Fabius, Dijon, 17 mai 2003

Je ne reviendrai jamais vivre à Londres ou même en Angleterre à cause de l’explosion de l’immigration. Dans les rues de Londres on entend toutes sortes d’accents du sud mais pas d’accent britannique. Morrissey, ex-chanteur des Smiths, NME, novembre 2007

Depuis 2001, Mohamed est, chaque année, et de loin, le premier prénom donné aux garçons nés à Bruxelles. Le Figaro, 21 mars 2008

Les malheurs de l’Europe sont autant d’avantages pour les Etats-Unis. George Washington

où on comprend mieux l’islamisation des Kosovo, comprend mieux que l’Europe serve de paillasson aux US pour trier les bac +9 – les bac -9 restant pondre en France.

Celle-ci est particulièrement édifiante :

Le seuil de tolérance a été atteint dès les années 70. François Mitterrand sur l’immigration – 1989

le même dans d’autres circonstances :

« La France du XXIe siècle sera africaine » ou ne sera pas
cité dans « La France Africaine », J.P Gourévitch.

Notre article étant suggéré par une reprise du Figaro à partir d’une histoire Canal+

Merci – quand même, à @Blh, qui gagne sa ficelle de « chroniqueur ens econd » de LHDDT – le meilleur bloggue de la planète, nourrissant autant le neurone intellectuel que les synapses métaboliques.

Le baron Edmond James de Rothschild est un philanthrope .. & curieuse « branche de Paris »

Il a surtout les moyens de l’être ..

L’engagement sioniste

À partir de 1882, il se mit à acheter des terres en Palestine et devint un des soutiens les plus actifs du sionisme, finançant le premier établissement à Rishon LeZion. Il est un des hommes clefs de la réussite de la première Aliyah sioniste. En 1899, il transférera 25 000 hectares de terres agricoles palestiniennes, ainsi que les colonies qui s’y trouvaient, à la Jewish Colonization Association, mais continua à la soutenir financièrement.

Contrairement aux autres Rothschild, il attachait une grande importance à cette entreprise et fit cinq voyages en Palestine (mai 1887, printemps 1893, février 1899, février 1914, mai 1925) pour y suivre de façon paternaliste le développement de ses « colonies ». Il développe en particulier la colonie de Zikhron Yaakov ainsi nommée en « souvenir » de son père Jacob (James). Il aida les Juifs de Russie chassés par les pogroms à créer des vignobles autour du mont Carmel mais échoua à développer, comme à Grasse, l’industrie du parfum.

En 1924, il créa la Palestine Jewish Colonization Association (PICA), qui acquit plus de 500 km2 (50 000 hectares) de terrain.

On estime qu’il dépensa plus de 50 millions de dollars dans ces entreprises.

En avril 1954, sa dépouille et celle de sa femme furent exhumées du cimetière du Père-Lachaise et transportées en Israël sur une frégate militaire. À Haïfa, le navire fut salué par des sirènes et des coups de canon. Des funérailles nationales eurent lieu au cours desquelles l’ancien Premier ministre David Ben Gourion lut l’éloge funèbre. Edmond de Rothschild et sa femme furent inhumés au Ramat Hanadiv Memorial Gardens2.

Singulière aussi cette « Cadet du .. fondateur de la branche de Paris, » au début de l’article Wiki; s’agit-il d’une guerre sournoise ? une infiltration comme ces ramifications de résistants, d’occupants ?
Et bon, on sait que tout s’achète – suffit de mettre le prix en écus, cheptels ou francs-or, mais une soudaine famille de « barons » allogènes ?? On connaissait les nobles d’épées.. à la rigueur de « robe », mais de « chèque », ça – on savait pas.

Délire : Pas plus que l’Iran, Israël ne possède

l’arme nucléaire.
Ou alors, ça se saurait.

En Allemagne, polémique sur l’armement nucléaire d’Israël

LeMonde.fr Par Delphine Roucaute

Dans son dernier numéro paru lundi 4 juin, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel accuse le gouvernement allemand d’avoir toujours su qu’Israël voulait équiper les sous-marins fournis par l’Allemagne avec des missiles à tête nucléaire, et d’avoir fermé les yeux. Depuis dimanche, le journal multiplie les articles pour dénoncer ces accointances entre les Allemands et les Israéliens, dissimulant la mauvaise conscience allemande sous couvert de développement de son industrie.

Les sous-marins ont été vendu.. ce sont ces vendus de français qui ont fait cadeau de la bombe à l’occupant sioniste.

19 janvier 1956 : Le conseil de Sécurité des Nations-Unies condamne Israël pour avoir attaqué la Syrie.

? On a prétendu que la France, ayant été convaincue de la précarité stratégique d’Israël face au monde arabe, aurait choisi « généreusement » de mettre définitivement l’Etat juif à l’abri de toute menace de destruction. Cette thèse qui suppose une certaine naïveté et certain altruisme chez les hommes d’Etat français de ce temps-là n’est pas vraisemblable.

En réalité, même si l’opinion et la presse à l’époque étaient largement intoxiquées par la propagande israélienne, au sommet de l’Etat on ne pouvait pas ne pas être informé de la supériorité écrasante de l’armée d’Israël sur ses éventuels agresseurs, la France ayant participé elle-même à la construction de cette supériorité en vendant à l’Etat juif les armes conventionnelles (chars, avions etc.) les plus sophistiquées de l’époque.
La raison du geste français– soigneusement cachée jusqu’ici – pourrait bien être tout simplement que la France a payé ce jour là, cash, le prix de la participation d’Israël à l’expédition de Suez visant à renverser Nasser. C’est ce que nous allons exposer et expliquer.

La bombe iranienne – contents ou pas, est une nécessité dans l’équilibre géostratégique; c’est la seule façon de mettre la muselière au fanatisme judéo-sioniste.

Le secret de ces pauvres juifs qui ont tant souffert et font tant souffir

Le secret de ces pauvres juifs qui ont tant souffert et font tant souffrir depuis 1948 (C’est vrai que les sionistes sont allés à bonne école).

En bref, ce film « Le Secret », c’est un des deux films hebdroomadaires de devoir de mémoire de l’Hollocauste du Massacre des Juifs au Veld’hiv anti péténiste etc.. pellicule de chiottes de Claude Miller (qui d’ailleurs, n’a pas fait que ça) où on pleure beaucoup, mais pas sur les Palestiniens puisqu'ils n'existaient pas – comme disait Golda Mer*e et Ben Gourion. Films sur les juifs où figure en bonne place à nous faire pleurer, le magouilleur financier des médias Maurice ben Guigui dit "Patrick Bruel".

USERC4080
Publié le 22-09-2007 à 12:52
RAPPEL D’UN FAIT HISTORIQUE ACCABLANT ! C’était au temps de la seconde guerre mondiale, la France sous l’occupation Allemande. L’histoire d’une famille juive. François (Mathieu Amalric),… Lire la suite…

Ne vous en privez pas ! Hollywood n’a pas encore prévu de rimêke version palestiniennes, de toute façon, Patrick ben Guigui a décliné pour cause d’ancien de Tsahal.

Si vous tenez à le voir absolument et on vous comprend.. c’est ce soir ou demain soir, sur une télé.. FR3 de mémoire, enfin : démerdez-vous.

Rappel hebdromadaire (normal .. ça cause de Palestine ;) )

Sur silviacattori.net.

Au 23ème Congrès de l’organisation sioniste mondiale il précise à propos des devoirs d’un Juif à l’étranger, que : « l’obligation collective de toutes les organisations sionistes de diverses nations d’aider l’Etat juif en toute circonstance est inconditionnelle, même si une telle attitude entre en contradiction avec les autorités de leurs nations respectives.

Source : Ben Gourion : « Tasks and character of a modern Zionist », Jerusalem Post, du 17 août 1952 et Jewish Telegraphic Agency du 8 août 1951.

Juif, « juif » ou JUIF d’abord !

Atavismes. On croyait qu’il était « français » ?

Claude Lanzmann arrêté pour harcèlement sexuel en Israël

francesoir

Le réalisateur Claude Lanzmann a été brièvement arrêté et interrogé mardi à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, pour harcèlement sexuel sur une employée de sécurité, révèle mardi Le Figaro.fr. Selon la jeune femme, Claude Lanzmann, qui venait de passer les contrôles de sécurité avant d’embarquer dans un avion pour la France, l’aurait saisie par surprise et embrassée contre son gré. L’employée s’est plainte auprès de ses supérieurs et le réalisateur français, notamment auteur du film Shoah sorti en 1985, a été entendu par la sécurité de l’aéroport avant

Carrière de réalisateur [modifier]

À partir de 1970, Claude Lanzmann se consacre au cinéma. Il est notamment l’auteur du film Shoah sorti en 1985.

L’armée israélienne est-elle une armée comme les autres ? Tel est le questionnement de Tsahal, un film de Claude Lanzmann sorti en 1994. Ce documentaire de cinq heures a fait l’objet de vives polémiques. Il est jugé tendancieux et apologétique par ses détracteurs qui lui reprochent notamment son manque de distance vis-à-vis du discours tenu par l’armée israélienne sur elle-même, ainsi que son silence au sujet de la guerre du Liban – un conflit qui a pourtant suscité de vifs débats en Israël même[13].

Ça fait penser à ben Guigui tout ça.. Les chiens font bien des chiens (pas des chats).

La plus morale du Monde, tontaine et tonton.

BHL serait « juif » ?

C’est « en tant que juif » que BHL engage la France dans ses guerres

Le 20 novembre 2011, lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF), Bernard-Henri Lévy a déclaré devant un parterre de 900 personnes au sujet de son engagement en Libye : « C’est en tant que juif que j’ai participé

Sur silviacattori.net.

Au 23ème Congrès de l’organisation sioniste mondiale il précise à propos des devoirs d’un Juif à l’étranger, que : « l’obligation collective de toutes les organisations sionistes de diverses nations d’aider l’Etat juif en toute circonstance est inconditionnelle, même si une telle attitude entre en contradiction avec les autorités de leurs nations respectives.

Source : Ben Gourion : « Tasks and character of a modern Zionist », Jerusalem Post, du 17 août 1952 et Jewish Telegraphic Agency du 8 août 1951.

On aime assez « leurs nations respectives » !

La Ripoublique a t-elle besoin d’un Berlusconi, « multipass » de surcroit ?

AgoraVox ressort ses « petits papiers »

Témoignage exclusif : la troisième affaire Strauss-Kahn

Agoravox

L’affaire DSK est-elle l’arbre qui cache la forêt ? Dans les dîners mondains, dans le tout-Paris, le directeur du FMI est paraît-il connu pour ses conquêtes amoureuses. Sa supposée relation intime avec une économiste hongroise défraye en ce moment la chronique. Mais cette relation entre adultes consentants est après tout sans conséquence si, comme le dit lui-même DSK, elle ne s’est bornée qu’à un banal échange amoureux. Il y a plus grave. Une vidéo en ligne sur le web explique à mots couverts que DSK aurait pu se livrer à des violences sur Tristane Banon, une jeune journaliste et romancière. Si les faits sont avérés, l’accusation est terrible. Or la victime ne les dissimule pas, mieux, elle accuse le directeur du FMI de l’avoir malmenée.

Chez E&R:

11.02.2011 Tristane Banon: DSK a voulu me violer

Tristane Banon, une jeune romancière accuse, avec beaucoup de détails, Dominique Strauss-Kahn de lui avoir fait des avances, de manière agressive, en 2002. Elle avait avait évoqué cet incident au cours de l’émission 93 Faubourg Saint-Honoré, animée par Thierry Ardisson, dont elle était l’invitée en février 2007, en présence de l’acteur Roger Hanin, et de journalistes comme Jean-Michel Aphatie, et Claude Askolovitch. Mais le nom du personnage masculin mis en cause, selon elle, dans cet incident était masqué par des bips à la demande de la chaîne.

Une fille aux cuisses bien propres – serait quand même pas si mâle.

Même Attali la dit, alors, si Attali la dit ..

DSK va t-il nous manquer ?

Dominique Strauss-Kahn déclare : « Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël. »

Fidèle à son mentor ben Gourion en somme :

“Au 23ème Congrès de l’organisation sioniste mondiale Ben Gourion précise à propos des devoirs d’un Juif à l’étranger, que : « l’obligation collective de toutes les organisations sionistes de diverses nations d’aider l’Etat juif en toute circonstance est inconditionnelle, même si une telle attitude entre en contradiction avec les autorités de leurs nations respectives (1).
Source : Ben Gourion : « Tasks and character of a modern Zionist », Jerusalem Post, du 17 août 1952 et Jewish Telegraphic Agency du 8 août 1951.”

DSK n’eut jamais été président des français mais, président d’un satellite de l’entité sioniste.

Comme ça, c’est plus clair

.. en quelques mots ..


 

Toujours aussi clairement ..

Disons-le clairement : L’homme qui, au micro d’une radio ..

Et si ce n’est assez clair, il en reste un peu.

C’est bizarre comme on peut se tromper de pays, aimer l’un et profiter de l’autre.

Les bonnes nouvelles :

Débat relancé sur la diplomatie allemande sous le nazisme

Erik Kirschbaum

Le ministère allemand des Affaires étrangères a joué dans l’Holocauste des Juifs un rôle plus actif qu’on ne l’avait pensé jusqu’à présent, révèle une étude de quatre historiens paraissant jeudi en Allemagne.

Enfin, qu’il y ait eu beaucoup de nazis parmi les allemands de l’époque, ça n’étonne pas trop, mais un réelle nouvelle,pour le grand nombre qui l’ignore, c’est la

collusion des juifs sionistes avec l’Allemagne nazie.

Le principe des pour parler allant à peu près ce sens : « On ne veut plus des gens de religion juive ici.. nous allons vous aider à trouver un foyer, genre Madagascar ou autre Palestine ». Il y eut une réelle « collaboration » dès 1933. Un accord fut m&ecirc ;me trouvé: pour que – sous condition d’une taxe, les riches juifs puissent émigrer.. les sionistes laissant les pauvres juifs se démerder avec le nazisme. En outre, il y eut des accords commerciaux entre sionistes et III ème Reich pour favoriser les denrées et produits allemands en Palestine.

On a vu comment les sionistes ont laissé les juifs pauvres se démerder !

Les preuves de la collaboration entre les sionistes et les nazis qui a débuté en août 1933 par l’accord de Transfert
Le procès d’Eichmann a révélé l’ampleur des relations importantes et au plus haut niveau entre le sionisme et le nazisme. Parmi les contre-feux réalisés pour faire oublier la réalité de cette collaboration, le livre de Hannah Arendt « Eichmann à Jérusalem », stigmatisant la « banalité du mal », celui d’Eichmann et du nazisme, mais pas celui du sionisme [..]
Parmi les preuves:

(1) Une décision de la Conférence d’Evian (juillet 1938), des négociations ont débuté avec succès en septembre. Le diplomate Rublee, choisi par Franklin D. Roosevelt, rencontra à plusieurs le conseiller Wholthat choisi par Goering. Ces informations montrent que ces négociations se faisaient au plus niveau. Elles débouchent sur un accord prévoyant l’émigration des juifs valides d’Allemagne, l’accord Rublee-Wohlthat qui révèle l’existence d’un accord plus ancien pour l’émigration en Palestine. C’est l’accord de transfert qui a permis a plusieurs dizaines de milliers de juifs d’aller en Palestine avec tout leur capital.

Sources

HUGH R. WILSON PAPERS

http://www.hoover.nara.gov/research/historicalmaterials/other/wilson_h.htm

The papers of Hugh R. Wilson , ambassador to Germany 1938-39 and advisor to the Secretary of State, 1940-41, were given to the United States of America for deposit in the Herbert Hoover Presidential Library by his son Hugh R. Wilson, Jr. in a deed of gift signed September 15, 1968. Literary rights in the unpublished writings of Hugh R. Wilson have been given to the United States of America.
Les négociations entre George Rublee, ami personnel de Franklin D. Roosevelt, chargé par la Conférence d’Evian de ce tâche avec l’Allemagne débouche sur le Rublee-Wohlhat-Abkommens du 1er février 1939.

(2) Eichmann invité par les sionistes en Palestine en 1937, fait révélé lors de son procès à Jérusalem

Autre source :

Les sionistes avaient aussi un plan commercial avec le gouvernement de Berlin, selon lequel les juifs allemands pourraient obtenir le remboursement de leurs propriétés en marchandises nazies exportées vers la Palestine occupée alors par les britanniques. Et pour couronner le tout, l’infâme SS-Hptscharf, Adolf Eichmann, a visité la Palestine, en octobre 1937, invité par les sionistes. Il a aussi rencontré Feivel Polkes en Égypte, un employé sioniste, qu’Eichmann décrivait comme un « principal fonctionnaire de la Haganah. » Polkes, fumant cigarette sur cigarette, était aussi sur la liste du personnel nazi « comme informateur. » […]

Après que l’holocauste ait commencé en 1942, Eichmann avait régulièrement affaire avec le Dr. Rudolf Kastner, un juif hongrois, qu’il considérait comme un « sioniste fanatique ». Kastner a été assassiné plus tard en Israël comme collaborateur nazi. Cependant, le problème était à l’époque la négociation sur le destin de certains juifs de Hongrie, qu’il étaient prévu de liquider dans les camps de la mort dirigés par les nazis.. Eichmann a déclaré ceci au sujet de Kastner, le représentant sioniste, « Je crois qu’il aurait sacrifié mille ou des centaines de milliers de [gens de] sa race pour réaliser son objectif politique. Il n’était pas intéressé par les vieux juifs ou ceux qui s’étaient intégrés dans la société hongroise. ‘ Vous pouvez avoir les autres ‘, disait-il, ‘ mais laissez moi avoir ce groupe là ‘. Et parce que Kastner nous a rendu un grand service en aidant à maintenir paisible la déportation en camp. Je laisserais ces groupes s’échapper. »

Les lecteurs seront aussi étonnés d’apprendre, qu’après que les Lois Contre la Race Juive de Nuremberg aient été décrétées en septembre 1935, seuls deux drapeaux ont été autorisés pour parader dans toute l’Allemagne nazie. L’un était le favori de Hitler, le svastika. L’autre était la bannière bleue et blanche du Sionisme. On a aussi permis aux sionistes d’éditer leur propre journal. Les raisons de ce favoritisme parrainé par le Reich étaient selon l’auteur : Les sionistes et les nazis avaient un intérêt commun à faire émigrer les juifs allemands en Palestine.

Ceci n’était que le haut de l’iceberg mais, comme on est pas ici pour se fâcher ..

La suite, on la connait

Dans son livre « Scandale de Ben Gourion », Naeim Giladi déclare :

« Dès le début ils savaient que pour établir un État Juif ils devaient expulser la population palestinienne indigène vers les États islamiques voisins et importer les juifs de ces mêmes États. Theodore Herzl, l’architecte du Sionisme, pensait que cela pouvait être fait grâce à l’ingénierie sociale. Dans l’article du 12 juin 1885 de son journal intime, il a écrit que les colons sionistes devaient « avoir l’esprit d’une population sans le sou pour traverser les frontières et obtenir du travail pour eux dans les pays de passage, tout en leur refusant tout emploi dans notre propre pays. »

Vladimir Jabotinsky, le géniteur idéologique du premier ministre Netanyahu, a carrément admis qu’un tel transfert de populations pouvait seulement être provoqué par la force.

David Ben-Gourion, le Premier premier ministre d’Israël, a déclaré lors d’une conférence sioniste en 1937 que tout État Juif proposé aura à « transférer les populations arabes hors de la région, si possible librement de leur propre volonté, sinon par la contrainte. » Après que 750.000 Palestiniens aient été déraciné et leurs terres confisqué en 1948-49, Ben-Gourion a dû compter sur les pays islamiques pour [obtenir] des juifs qui puissent remplir le marché qui en a résulté de travailleurs pas chers. Des « émissaires » ont été acheminés en fraude dans ces pays afin de « convaincre » les juifs de partir par la duperie ou par la peur.

Encore quelques liens qui « détaillent », dont un du rabbin Michael Dov Weissmand, la « liste », non pas de Schindler, mais des 51 documents de Lenni Brenner.. ce n’est pas ce qui manque !

Israël – Etat juif et raciste ? ça nous étonnerait

sans blague, on pourrait être et juif et raciste ?.. des gens, fils et petits fils qui ont tant souffert de la « Shoa » sont bien sur incapables de ça.

Le cabinet israélien a adopté un amendement très controversé sur l’allégeance des citoyens à ‘l’Etat juif’

LeMonde.fr avec AFP

Le cabinet israélien, dominé par la droite, a approuvé dimanche 10 octobre un projet d’amendement législatif controversé contraignant les candidats non juifs à la citoyenneté israélienne à prêter allégeance à ‘l’Etat juif et démocratique d’Israël’.

Selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benyamin Nétanyahou, 22 ministres ont approuvé cet amendement. Huit ont voté contre, dont les cinq ministres travaillistes. Le projet doit encore faire l’objet de trois lectures par la Knesset (Parlement), où la droite dispose d’une majorité écrasante.

Tous ceux qui veulent devenir des citoyens israéliens naturalisés devront déclarer qu’ils seront des citoyens loyaux de l’Etat d’Israël comme Etat juif et démocratique‘, a expliqué avant le vote Benyamin Nétanyahou à ses ministres réunis en séance hebdomadaire. ‘L’Etat d’Israël est l’Etat-nation du peuple juif, tout en étant un Etat démocratique dont tous les citoyens, juifs et non-juifs, bénéficient de droits totalement égaux’, a ajouté le Premier ministre.

‘DES RELENTS DE FASCISME’

Le texte a suscité de vives critiques de la minorité arabe d’Israël (20 % de la population) qui le considère comme ‘raciste’, notamment parce qu’il vise les Palestiniens cherchant à s’installer en Israël après s’être mariés avec des Arabes israéliens.

‘Le processus engagé chez nous depuis un an ou deux ans me fait peur, il y a des relents de fascisme dans les marges de la société israélienne (…) Le tableau général est très inquiétant et menace le caractère démocratique de l’Etat d’Israël’, a dénoncé Tithak Herzog, un des ministres travaillistes, à la radio militaire. ‘Pour moi, cet amendement n’a aucune raison d’être, si ce n’est de satisfaire aux arrangements politiques entre M. Netanyahu et (le chef de la diplomatie, Avigdor) Lieberman’, a renchérit Avishay Braverman, le ministre travailliste en charge des minorités, devant des journalistes.

A quand un Etat français – grand ami d’Israël – démocrate et catholique ?

Deux historiettes pour nous détendre :

Une dame attend devant une porte, une seconde arrive.
La dame qui attend : « Merci de m’ouvrir la porte – je suis juive, je ne fais pas ça les jours de Chabatte »..
J’ignore ce qu’a répondu l’autre, sur que moi, je l’aurais envoyé se faire .. grave et profond.

Sur Shahak :

Tout commence en 1965, lorsque Shahak est témoin d’un incident qui le marquera profondément. Dans un quartier de Jérusalem : un non-juif (goy) s’effondre brusquement, victime semble-t-il d’une crise cardiaque. Prié de mettre son téléphone à disposition pour appeler une ambulance, un juif religieux refuse, en invoquant la Halakha qui lui interdit de sauver un non-juif le jour du Sabbat[..]

Notes sur Shahak :

1 – Après la guerre des Six jours en 1967, Shahak regarda d’un œil très critique la façon dont Israël traitait les Palestiniens ; partisan d’un État palestinien, il écrivit de nombreux articles et plusieurs livres où il donnait son point de vue sur la société israélienne et le judaïsme.

2 – Shahak assure que ce qui l’a radicalisé c’est d’abord la Guerre de Suez et le sentiment qu’il a eu d’avoir été trahi par l’attaque de David Ben Gourion pour occuper le Sinaï..

3 – .. du fait que les éditions en langue anglaise de journaux en hébreu subissaient des déformations intentionnelles pour le public occidental.

4 – .. Ses travaux s’intéressent surtout à la politique moyen-orientale, à la xénophobie dans la société israélienne ainsi qu’à l’intégrisme religieux juif.

Ce que Shahak (juif donc) écrit sur le Talmoude – pas triste !

Les salons Vianey rachetés par Israël – drôle d’idée quand on y pense

Après la Gestapo, la Kommandantur qui occupèrent les Salon à leurs heures, « Israël », naturellement rachèterait (1) les célèbres salons Vianey. Ça étonne qui dans le fond ?
 

 
Ci-dessus, faisant un salut fasciste, ce n’est pas la jeunesse hitlérienne mais « israélienne», des gamins entre 13 et 16 ans – la photo date des années 70 – déjà ! On reconnait cette joyeuse jeunesse israélienne à son étoile de David et au poing vengeur du Betar.

Rappel. Durant la dernière guerre, à Paris, les Allemands avaient réquisitionné une sorte d’ hôtel, salons parisiens situés près de la Gare de Lyon : Les Salons Vianey.. les propriétaires n’avaient pas trop le choix. Les proprios n’ont pas encore – comme la SNCF, leur repentance.

Le symbole est fort : les salons ont souvent reçus – après guerre, des sectes, fascistes de tous poils (2)

Les Salons Vianey, les années 2005, battent de l’aile.. les propriétaires n’ayant plus trop le choix.. sans aides particulières des Monuments Historiques .. sont prêts à vendre au plus offrant de l’archent .

De la Kommandantur à « Israël ».. J’y pense chaque fois que je tape le mot « Israel ». Pour écrire le « ë » d’« Israël » sur ma page internet (langage HTML), il faut utiliser le symbole allemand « umlaut », « tréma » en allemand. Je veux dire : l’allemand sert à écrire le mot « Israël » !!

Comme le dit très bien l’adage : Les chiens ne font pas des colombes et le syndrôme de Silverman ou celui de l’orphelin ont encore de beaux jours.

(1) TF1, 090810, 13H.


 

(2) Nishiren Dai Shening – secte japonaise.

Joyeuse Shoah ? Les juifs ont quand même de drôles d’idées

La danse d’un survivant de l’holocauste fait débat

Le Figaro Vampouille, Thomas

Hymne à la vie ou provocation douteuse ? Une vidéo postée sur le Web montre un vieillard accompagné de sa fille et de ses petits-enfants danser devant divers lieux emblématiques de la déportation. L’homme s’appelle Adolek Kohn : aujourd’hui âgé de 89 ans, il a été déporté à Auschwitz durant la seconde guerre mondiale.

Sur l’air d’«I will survive», les danseurs se déhanchent devant les rails menant au camp d’Auschwitz ou encore devant son entrée marquée de la fameuse inscription «Arbeit macht frei».[..] Désormais, la vidéo est indisponible sur Youtube, «pour atteinte aux droits d’auteur». Lefigaro.fr

On se gardera bien de commenter la Shoah-Bizenesse .. Monsieur Sang Contaminé nous a déjà expliqué que seuls les spécialistes accrédités pouvaient émettre une bonne opinion accréditée sur ce problème sensible.

Notre ami « Windir » nous rappelle cette excellente prestation d’Eric Raoult..
on s rappelle celle de DSK quand, en quelques mots, ils prouvent qu’ils sont français par accident – ils sont avant tout « isréliens« .

D. Strauss-Kahn disait, il y a quelques années, que la première chose à laquelle il pense en se réveillant le matin, c’est : « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd’hui pour Israël ? ».

Les dirigeants sionistes ne cachaient pas ce rôle de leur lobby. Ben Gourion déclarait clairement: « Quand un Juif, en Amérique ou en Afrique du Sud, parle à ses compagnons juifs de « notre » gouvernement, il entend le gouvernement d’Israël. »
Source : Rebirth and Destiny of Israël, 1954, p. 489.

Drôles de khazars !

« Dangereuse Syrie » ah bon ?

moi qui trouvais au contraire que la Syrie préservait l’équilibre contre l’impérialisme USraélien ?

Le dangereux double jeu syrien

Slate.fr

La Syrie est-elle en train de berner une nouvelle fois l’occident? D’une part, Damas affiche sa volonté d’oeuvrer à établir la paix au Proche-Orient et d’autre part elle participe activement au réarmement du Hezbollah libanais et soutient fermement l’Iran d’Ahmadinejad. Lire la suite l’article

Le danger tel qu’il est perçu aujourd’hui en Israël vient du sud Liban [ndr – quel danger ? (1)]. Un conflit entre Israël et l’Iran y mêlant peut-être les Etats-Unis et la Syrie pourrait se déclencher non pas à cause des ambitions nucléaires de Téhéran mais à la suite d’une confrontation entre l’armée israélienne et le Hezbollah. Le mouvement islamique chiite se prépare activement depuis plusieurs mois à cette éventualité avec l’aide active de Damas. Et la communauté internationale semble surtout vouloir regarder ailleurs.

Bachar El-Assad joue comme son père Hafez El-Assad savait si bien le faire, mène un jeu ambigu en feignant de rechercher la discussion avec les Israéliens [ndr – comme le font les Sarko et politiciens sionistes qui, depuis 30 ans font semblant de chercher à résoudre le problème palestinien sans que jamais rien n’avance, hors épuration ethnique et néo-colonisation] ..

« Slate.fr », feuille va-t’en-guerre sioniste.. Il faut de tout pour défaire un monde, mais ce qui étonne (pas), c’est que Yahoo relaye systématiquement ce torchon agressif.

(1) Le réel danger pour l’occupant sioniste, c’est de ne pas pouvoir faire mains basse sur le précieux Litani libanais. Tout ce qui empêche son annexion est une réel danger.