Archives de Tag: sauterelles

Propale d’une enquête indépendante / Jour de la « fête » d’allah Nakba / Macron / Alain a presque toujours raison

bien sûr bloquée par USRaël. La justice, c’est bien – pour les autres.

Nouvelles de l’Etat Assassin Juif (fils de ceux qui ont « tant » souffert du NAZISME !) :

59 martyrs assassinés à balles réelles (pas au Zyklon_B, quand même ! ysson pas des sauvages).
2.600 blessés par les armée (Sale Tsahal), police et Geheime Staatspolizei (1) juivo-sioniste.

Bon, reste encore de la marge pour arriver à 6 milliards de mals-heureux juifs assassinés en 41 durant la VRAIE CHOA, remarques alors : çava.

Jour de la « fête » allah Nakba : 700.000 palestiniens (« sauterelles » (2), « Il n’y avait personne quand on est arrivé » (3) chassés de chez eux par nos amis juifs – en 1948).

Sur Gaza-Macron, Alain Soral a presque jamais tort :

Rendons quand même au César Macron, le peu qui lui revient 🙂

(1) משטרת המדינה הסודית en langue juive.
(2) Golda Merde.
(3) ben Gourion.

[Tags Keywords égalité réconciliation]

.. mais ce n’est pas une raison ! (En prévision de ‘Ça va être sa fête à l’Etat des Juifs, « Israël » ‘)

« Quand nous sommes arrivés en Palestine, yawhé personne.. yahé que des « sauterelles » disait cette saleté de Golda Merde.

Ce qui est « attesté » par sur blogs.mediapart.fr qui dit :

« Les Juifs [avec une majuscule – Ndr) n’ont pris la terre de personne » – par Lucas Martin

Voici un témoignage d’une rare lucidité de Joseph Farah, journaliste arabe américain, publié en anglais sur le site http://www.worldnetdaily.com

Nous savons déjà que Volney, Alexander Keith, J.S. Buckingham, Alphonse de Lamartine, Mark Twain et Arthur Stanley s’accordent tous sur le fait que la ‘Palestine’ était » un désert parsemé de rares bourgades ».

Gustave Flaubert nous rapportait même que « Jérusalem est un charnier entouré de murailles. Tout y pourrit, les chiens morts dans les rues, les religions dans les églises. Il y a quantité de merdes et de ruines. Le juif polonais avec son bonnet de renard glisse en silence le long des murs délabrés, à l’ombre desquels le soldat turc engourdi roule, tout en fumant, son chapelet musulman…«
https://blogs.mediapart.fr/lucasmartin/blog/010712/les-juifs-n-ont-pris-la-terre-de-personne

L’Egypte, la Syrie aussi sont d’immenses déserts et je te parles pas du sud algéren !

Sauf que :

Exode palestinien de 1948
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Exode.

Réfugiés palestiniens lors de l’exode de 1948.
L’exode palestinien de 1948 fait référence à l’exode de la population arabe palestinienne qui se produisit pendant la guerre israélo-arabe de 1948. L’événement est commémoré dans la mémoire collective palestinienne en tant que Nakba (arabe : النكبة, an-Nakbah, lit. « désastre » ou « catastrophe »).

Durant cette guerre, approximativement 700 000 Arabes palestiniens fuient de leurs villes et villages. Ils se voient de manière générale refuser le droit au retour à la suite de l’échec des accords de paix. Approximativement 400 villages arabes sont abandonnés, évacués ou détruits. Leurs descendants sont aujourd’hui plus de 5 millions de réfugiés palestiniens.

Si on compte que les 2/3 sont restés sous la botte le l’usurpateur juif, ça fait quand même que « personne » y zétaient plus de deux millions de ces « personne ».

Deux millions, c’est « relativement » personne.

En 2018, http://www.terredisrael.com/ISRAEL_population.php il n’y a guère que 6 millions de juifs, en 2018 !!!

En 1948, ce ne sont que 53.400 de juifs qui virent manu militari fascistement 700.000 « bicots » à coup d’attentats, de bastonnages; cherchez l’erreur de « personne » !

Zavé jamais entendu parler de droit à l’autodétermination.. quand on fit la promo de la langue ne serait-ce que bretonne ?
Quand on trouverait normale l’indépendance de 7 millions de catalans ?

Autres articles défendant le sionisme sur blogs.mediapart.fr/Lucas Martin.

pourquoi-la-palestine-demeure-lenjeu

Les soldats [juifs, fils de ceux qui tant et re-tant souffert un chouïa de la Sainte Chohah donc – ndr] avaient uriné et déféqué sur les planchers, les bureaux, les broderies et les œuvres d’art. Ils avaient maculé les peintures des enfants de matières fécales, et écrit – avec de la merde – « Born to kill » (nés pour tuer).

Courts extraits d’un article arretsurinfo.ch.

Pour mettre l’eau (dégueulasse) à la bouche :

Depuis 2008, la Grande-Bretagne à elle seule a accordé des licences pour l’exportation en Israël d’armes, de missiles, de drones et de fusils de tireur d’élite, d’une valeur de 434 millions de livres sterling.
Ceux qui ont affronté cela, sans armes, ceux qui ont refusé de se soumettre, font partie des Palestiniens que j’ai eu le privilège de connaître ..

Une petite (juive) dernière :

Il était minuit passé quand le travail d’accouchement de leur second enfant a commencé. Le bébé était prématuré, et quand ils sont arrivés à un poste de contrôle avec l’hôpital en vue, le jeune soldat israélien leur a dit qu’ils devaient produire un autre document.
Fatima perdait beaucoup de sang. Le soldat se mit à rire et à imiter ses gémissements et il leur a dit: « Rentrez chez vous ». Le bébé est né là dans un camion. Il était tout bleu de froid et sous peu, n’ayant pu recevoir de soins, il est mort d’hypothermie. Le nom du bébé était Sultan.

Excellent article bourré de références, malheureux témoignages sur des chienneries diverses.. où on ne dit pas que « TSAHAL est l’armée la plus morale du monde » civilisé – comme de bien entendu.

Bref : israéliens = nazis, CQNEPAD (Ce qui n’est plus à démontrer).

Après ça, un gazaouï dira que ce qui leur est arrivé en 39/45 n’était que justice préventive… mais le Hamas, ce sont des TERREURISTES; « terroriste », c’était le mot que les nazis (allemands, pas judéo-israéliens) utilisaient pour taxer les « résistants » français.

La France a fini par être libérée de l’Occupant – en Palestine : reste püka.

[Tags Keywords expulsion, Nakba, Palestiniens, « Le Plan D », juifs, sionistes, fascistes, occupant, Israéliens, 1948, apartheid]

Culture « massaï »

FR3 19:18

La culture massaï, « première » semble t-il, va mal..

A ce que cela ne tienne, ils n’ont qu’à appendre le français et suivre quelques cours d’agronomie. S’ils s’en retournent dans le pays qu’ils aiment tant, on leur en fait cadeau.

« Un peuple de cultivateur très calmes », nous qui pensions qu’il s’agissait de grands guerriers sauteurs – des danseurs comme des poneys membrés comme des dieux !?